Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Zone industrielle nord : la CAVIL investit

le - - Ça bouge dans l'agglo

Zone industrielle nord : la CAVIL investit
Après le rachat en 2000 de la friche industrielle Selnor, la CAVIL investit de nouveau en rachetant les anciens bâtiments d'Hartmann pour redéployer de l'activité économique.

C'est en 2011 que la Communauté d'agglomération de Villefranche a signé avec l'EPORA (Etablissement foncier de l'Ouest Rhône-Alpes) une convention en vue de la requalification de la zone industrielle nord.

"Un périmètre a été défini et une mission d'études a été confiée au Cabinet Elan développement", rappelle Jean Picard.
Des négociations ont été entamées avec les différents propriétaires de tènements à la vente et fin mai la société Hartmann s'est dite intéressée par la proposition qui lui a été faite par la CAVIL
Lundi, lors du conseil communautaire, les élus ont approuvé l'acquisition de l'ensemble des anciens bâtiments d'Hartmann par la CAVIL pour 3,5 millions d'euros, Hartmann conservant l'usage à titre gracieux du premier bâtiment avec l'autorisation de le sous-louer à la société Sotradel ou à un autre preneur en cas de défaillance de celle-ci, pour une durée maximum de deux ans.
L'ensemble à acquérir est composé de quatre bâtiments de 9?200 m2,  7 180?m2, 1 700  m2 et 4 000 m2, soit 22 080 m2 de surface bâtie sur un foncier de 46?228 m2.
Une partie des bâtiments sera démolie pour créer une voirie. Les autres seront réhabilités soit par des investisseurs ou par une entreprise qui veut s'installer selon un principe d'aménagement défini.
Conventionnellement, l'EPORA pourra se substituer à la CAVIL pour la signature de l'acte.
La CAVIL a fait le constat suivant?: les surfaces des bâtiments existants de 700 à 9000?m2 sont disproportionnées au regard de la majorité des besoins et des demandes des entreprises d'aujourd'hui, qui privilégient des locaux beaucoup plus petits.
"Cette réhabilitation permettra d'accueillir des entreprises endogènes qui ont besoin de se développer et à des sociétés exogènes de s'implanter", nous a confié par ailleurs Jean-Marc Besse, chargé des affaires économiques à la CAVIL.

Laurence Chopart




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer