AccueilVILLEFRANCHEA la uneZone 30 : c'est définitif !

Zone 30 : c'est définitif !

"Nous voulions une zone apaisée, pour améliorer la qualité de vie, la sécurité sur la voie publique pour tous." C'est ainsi que Daniel Banck, adjoint en charge de l'aménagement de l'espace urbain, rappelle la volonté de la municipalité lorsqu'a été mise en place la zone 30, qui s'étend des rues Roncevaux et Burdeau au nord, la rue d'Anse au sud (angle rue de la Sablonnière), le boulevard Jean-Jaurès à l'ouest et le boulevard Louis-Blanc à l'ouest.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Pour mémoire, à l'intérieur de ce périmètre, la vitesse de circulation est limitée à 30 km/h, la priorité à droite est de mise (hormis à certaines intersections où l'ancienne signalétique est toujours en place). Contrairement aux idées reçues, les piétons doivent continuer à emprunter les passages protégés lorsqu'ils sont à moins de 50 m et les vélos ne peuvent pas circuler à contre-sens sur les voies à sens unique. "Nous avons choisi par arrêté, comme nous le permet la loi, de ne pas offrir cette possibilité aux cyclistes pour l'instant, commente Daniel Banck. Certaines voies sont trop étroites et cela aurait causé des problèmes, comme rue Nationale." Après la période de test, la zone 30 est définitive depuis fin mars. Des aménagements de voirie sont prévus. "Aux entrées de la zone nous allons mettre en place une signalisation verticale définitive, poursuit l'élu, ainsi que des traversées de voirie en résine. Nous avons anticipé à l'entrée de la rue des Jardiniers et de la rue de Stalingrad en mettant en place un plateau surélevé, que nous mettrons également en place à l'intersection de la rue d'Anse et de la rue de la Sablonnière, les véhicules ayant encore tendance à rouler trop vite." Ces axes où les voitures continuent à dépasser les 30 km/h, la ville continue à travailler sur le sujet. "Nous avons acquis des radars pédagogiques que nous installons sur les axes dangereux. Dans le centre-ville, le cas de la rue Paul-Bert serait envisagé dans le cadre des travaux de requalification qui auront lieu sur la prochaine mandature, notamment en mettant en place un plateau surélevé en bas de la rue Déchavanne." La zone 30 semble rentrer peu à peu dans les mœurs des Caladois, même si les priorités à droite sont encore peu respectées. "On conduit par habitude, note Daniel Banck, même moi il m'arrive d'en oublier une." Sur l'année 2013, 50 000 euros ont été inscrits au budget de la ville pour réaliser les aménagements de voirie liés à la zone 30.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?