AccueilACTUALITESWaze, Coyote... certains contrôles routiers pourraient ne plus être indiqués par les applis GPS

Waze, Coyote... certains contrôles routiers pourraient ne plus être indiqués par les applis GPS

A compter du 1er novembre, les préfets pourront décider de suspendre temporairement la localisation des contrôles routiers d'alcoolémie et de stupéfiants. Les contrôles de vitesse ne sont pas concernés.
Waze, Coyote... certains contrôles routiers pourraient ne plus être indiqués par les applis GPS
Photo : DR

ACTUALITES Publié le ,

La loi d'orientation des mobilités du 24 décembre 2019 prévoyait déjà la possibilité de rendre invisibles certains contrôles... Le décret paru au journal officiel du 20 avril vient de le confirmer. À compter du 1er novembre 2021, certains contrôles routiers d'alcoolémie et de stupéfiants pourront disparaître des radars des applications de navigation par GPS type Waze, Coyote ou TomTom.

Émanant des préfectures ou du ministère de l'Intérieur sur proposition des forces de l'ordre, ces décisions seront communiquées aux différents opérateurs qui devront alors bloquer la répercussion du signalement. Elles seront limitées tant dans l'espace que dans la durée : 2 heures pour les contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants, 12 heures pour les autres contrôles, et dans un rayon maximal de 2 km en ville, contre 10 km hors agglomération.

La vitesse n'est pas concernée, "dans la mesure où le signalement de ces contrôles permet d'obtenir le résultat espéré, à savoir de faire ralentir les conducteurs", comme le précise la préfecture dans un communiqué.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?