AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeVillefranche : un détenu convoqué pour une balle de tennis contenant de la drogue

Villefranche : un détenu convoqué pour une balle de tennis contenant de la drogue

Âgé de 19 ans, il a été convoqué à comparaitre devant le tribunal correctionnel pour recel en 2023 après avoir trouvé l'objet dans la cour de la prison. Il aurait été passé à tabac pour la transporter par d'autres détenus.
C'est une balle de tennis contenant de la drogue qui a été projetée à l'intérieur de la prison.
© DR - C'est une balle de tennis contenant de la drogue qui a été projetée à l'intérieur de la prison.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

L'histoire est particulièrement floue du fait de manque de preuves. Dimanche, en fin d'après-midi, un détenu congolais de 19 ans en promenade à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône a été pris par des agents en possession d'un objet extérieur à la prison.

Il s'agissait d'une balle de tennis à l'intérieur de laquelle se trouvaient 53 g de résine de cannabis. Un objet probablement projeté depuis l'extérieur de la prison, selon les policiers.

Le détenu en question devait sortir de prison ce lundi après avoir purgé sa peine initiale. Il a été extrait hier vers 18 h 30 par la police qui l'a placé en garde à vue.

Entendu sur la détention de l'objet, le prévenu a expliqué que durant la promenade, un groupe d'autres détenus l'avait frappé hors du champ des caméras de surveillance. Et ce dans le but de le forcer à prendre la balle de tennis en question dont il ne connaissait pas le contenu.

Possiblement tabassé pour récupérer l'objet

S'il avait d'abord refusé, toujours selon ses dires, au prétexte qu'il devait sortir ce lundi 24 octobre, il a fini, sous la contrainte, par accepter.

D'après les forces de l'ordre, le détenu présentait bien des blessures, dont une dent cassée. Il a écopé de trois jours d'incapacité totale de travail (ITT).

Si aucune vidéo ne corrobore les faits en raison d'angles morts des caméras de surveillance, le détenu a tout de même été convoqué pour faire l'objet d'une comparution devant un officier de police judiciaire le 11 avril 2023 pour faits de recel.

En situation irrégulière, le jeune majeur a été assigné à résidence jusqu'à son jugement.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?