AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeVillefranche : un camion de pompiers caillassé après des feux de poubelles

Villefranche : un camion de pompiers caillassé après des feux de poubelles

Ces violences faisaient suite à une vaste opération de contrôle menée mercredi après-midi dans le quartier de Béligny.
Villefranche : un camion de pompiers caillassé après des feux de poubelles
Julien VERCHERE - Photo d'illustration

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Mercredi, de 14h30 à 17h30, une vaste opération de contrôle a été menée dans le quartier de Béligny à l'initiative du commissariat de Villefranche. "Nous avions constaté une augmentation des incivilités et des dégradations sur le secteur", explique le commissaire Eric Debeugny.

Au total, une vingtaine de policiers caladois étaient sur les lieux. "Nous avons aussi pu compter sur le renfort de huit collègues lyonnais de la compagnies d'intervention, de trois équipages de policiers municipaux et d'un chien stup' de la gendarmerie."

Pendant plusieurs heures, les policiers ont pû contrôler les parties communes de certains immeubles. "Au final, nous avons interpellé trois individus pour détention de stup' et un pour port d'arme. Et le contrôle routier a amené sept verbalisations pour des infractions au code de la route et un défaut d'assurance."

Cette opération de contrôle a entraîné une réaction d'hostilité de la part de plusieurs jeunes du quartier qui ont incendié des conteneurs poubelles au niveau de la rue Condorcet. "Et lorsque les pompiers sont intervenus une première fois, ils ont été caillasés et une vitre de leur camion a été brisée", indique le commissaire.

Obligés de se retirer, les soldats du feu sont ensuite revenus accompagnés de fonctionnaires de police qui, à leur tour, ont été la cible de jets de pierres.

Finalement, cinq personnes, toujours en garde à vue à l'heure actuelle, ont été interpellées : quatre pour jets de projectiles sur les forces de l'ordre et une pour avoir cassé la vitre du camion de pompier.

La sécurisation du quartier a été renforcée dans la nuit de mercredi à jeudi sans qu'aucun autre incident ne soit à déplorer.

Tony Fonteneau

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?