AccueilVILLEFRANCHEDans mon quartierVillefranche : samedi, ils vont marcher pour Mohamed

Villefranche : samedi, ils vont marcher pour Mohamed

Une marche blanche est organisée en mémoire du jeune caladois assassiné en 2001.
Villefranche : samedi, ils vont marcher pour Mohamed
Rachida, la soeur de Mohamed Abdelhadi, a placardé des affiches dans toute la région le lendemain de sa disparition.

VILLEFRANCHEDans mon quartier Publié le ,

Marcher pour ne pas oublier. Se rassembler pour honorer. Samedi 30 juin, à partir de 15 h, un grand rassemblement sera organisé en mémoire de Mohamed Abdelhadi, jeune caladois de 26 ans poignardé en décembre 2001.

"Nous partirons de la rue Henri-Depagneux à Limas, là où notre frère a été assassiné, a expliqué Rachida, sœur de la victime. Et nous nous dirigerons ensuite vers le quartier Troussier où réside la famille. C'est un trajet symbolique puisque c'est celui du retour à la maison que Mohamed n'a pas pu faire ce 9 décembre 2001."

Cette marche blanche se veut avant tout un moment pour se souvenir. "Ça ne sera pas le temps pour les revendications." Un seul mot d'ordre, venir vêtu d'un tee-shirt blanc. Plusieurs personnalités devraient être présentes pour l'occasion. Parmi elles, l'ex-membre d'IAM Freeman ou encore le père Christian Delorme, à l'origine de la marche des Beurs en 1983.

Pour rappel, la famille Abdelhadi, soutenue par le collectif Justice pour Mohamed, réclame toujours la tenue d'un procès depuis la remise en liberté du meurtrier présumé qui avait pourtant avoué avoir tué et caché le corps de Mohamed pendant plus de 15 ans.

"Par arrêt du 29 mars 2018 et au mépris de toute logique judiciaire, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon constatait la prescription du crime commis et ordonnait la remise en liberté du tueur et ce malgré ses aveux circonstanciés, explique David Metaxas, avocat de la famille. La juridiction lyonnaise justifiait sa décision par la perte d'une partie du dossier par l'administration judiciaire."

Une situation invraisemblable qui a poussé les Abdelhadi à former un pourvoi en cassation.

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?