Fermer la publicité

Villefranche : Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais : 9 avant-premières et 12 invités

le - - Culture

Villefranche : Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais  : 9 avant-premières et 12 invités
Anne-Françoise Brillot. - "Les 2 Alfred"

Le festival fait la part belle à des thèmes sociétaux et d'actualité. Plusieurs temps forts ponctueront ce rendez-vous, notamment la venue de Bruno Podalydès.

Les 25es Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais organisées par l'association L'Autre cinéma en partenariat avec Les 400 Coups se dérouleront du 9 au 15 novembre et mettront le cap sur de nombreux films en avant-première et/ou en provenance de la sélection officielle de Cannes. Comme chaque année, l'attention portée aux jeunes talents est prégnante, avec la programmation de 10 premiers ou deuxièmes films.

Chaque projection sera suivie d'échanges avec un réalisateur, acteur ou producteur. Les sujets sociétaux ne manqueront pas d'alimenter les débats comme ceux relatifs à l'environnement et à la jeunesse.

DES SORTIES NATIONALES

Ainsi "Rouge" de Farid Bentourmi, projeté en séance d'ouverture lundi 9 novembre et dont la sortie nationale est prévue courant novembre, aborde les problèmes de la pollution industrielle. Dans "La Nuée" (sortie nationale) de Just Philippot, il est question d'une mère de famille célibataire qui élève des sauterelles comestibles pour sauver sa ferme de la faillite. Elle développe avec elles un étrange lien obsessionnel et doit faire face à l'hostilité des paysans de la région et de ses enfants qui ne la reconnaissent plus.

Pierre angulaire de plusieurs films, "le thème de la jeunesse est traité dans différents contextes", souligne Catherine Antoine, déléguée générale du festival . Dans "Slalom" (sortie nationale) de Charlène Favier, il est question de l'emprise qu'un adulte peut exercer sur une adolescente (ici dans le milieu du sport) jusqu'à l'inacceptable.

"SAUVER SA CITE, SON LIEU DE VIE"

"Gagarine" de Fanny Liatard et de Jérémy Trouilh se déroule dans une cité, "mais ce n'est pas un film sur les banlieues", prévient Catherine Antoine. Le personnage central, Youri, qui rêve de conquête spatiale, considère les habitants comme sa famille. Il refuse la démolition programmée de "sa" cité devenue son vaisseau spatial et s'obstine à vouloir la sauver. Enfin le film "Teddy" de Ludovic & Zoran Boukherma "nous fait dire que le film de genre a toute sa place dans le cinéma français".

"Cette année, il a été difficile de programmer beaucoup des films de l'espace francophone, notamment provenant d'Afrique, avec des invités", précise la déléguée des Rencontres. Exception faîte entre autres avec "Kussipan"film québécois. Il est question d'une histoire d'amitié entre deux jeunes filles issues d'une communauté amérindienne les "Innus". Mais leur amitié se fissure lorsque l'une des deux s'amourache d'un homme blanc et se met à rêver de sortir de cette réserve…

LE LIBAN ET LA GUERRE

Dans un autre registre, politique cette fois, les spectateurs pourront découvrir "Sous le ciel d'Alice", de Chloé Mazlo. "J'ai voulu raconter le Liban et la guerre telle qu'elle m'a été racontée par ma famille, en utilisant sur ton décalé, son humour et sa retenue", souligne la réalisatrice. Du Liban, les spectateurs pourront se tourner vers l'Arménie, avec le premier film de Nora Martirosyan, "Si le vent tombe". "Le film nous emporte dans un pays étrange qui n'existe pas aux yeux du monde, puisque reconnu par aucun pays de l'ONU : le Haut-Karabakh. La guerre y sévit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan".

Ces huit longs-métrages sont en compétition. Le jury composé est de spectateurs cinéphiles et présidé par Alex Masson, chroniqueur de cinéma.

"LES 2 ALFRED" DE BRUNO PODALYDES PRESENT LE 15 NOVEMBRE

Le festival proposera deux séances spéciales en avant- première "A good man" de Marie-Castille Mention-Shaar.

Dans les "2 Alfred", de nombreux cinéphiles devraient être ravis de retrouver l'univers de Bruno Podalydès (neuf longs-métrages et 24 films comme acteur), frère de l'acteur Denis Podalydès. Dans ce film, le réalisateur livre une satire du monde du travail "tout numérique", ironise sur le fonctionnement des start-up, des objets connectés qui envahissent notre quotidien", décrit Catherine Antoine. Humour, poésie et tendresse forment le triptyque de ce long métrage avec à la clé un beau casting (Denis Podalydès, Sandrine Kiberlain, Bruno Podalydès, Yann Frisch).

Laurence CHOPART

Modalités pratiques, dates, horaires, réservations www.autrecinema.fr. Tous les films sont projetés au cinéma Les 400 Coups à Villefranche.

ET AUSSI

Trois longs métrages "ADN" de Maïwen et en sortie nationale le nouveau film du cinéaste belge Lucas Belvaux "Des Hommes" (adaptation du roman de Laurent Mauvignier) avec Gérard Depardieu et "Un triomphe" d'Emmanuel Courcol avec Kad Merad. Le festival propose aussi un programme jeune public, des séances hors les murs à La Passerelle de Trévoux.




Laurence CHOPART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer