Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Villefranche : quand la CGT dépose plainte contre le président de la République

le - - ACTUALITES

Villefranche : quand la CGT dépose plainte contre le président de la République
Tony FONTENEAU - Les militants CGT se sont rassemblés place des Arts ce jeudi.

Le secrétaire générale de l'Union locale CGT s'est rendu au commissariat de Villefranche pour déposer plainte contre Emmanuel Macron.

A la CGT, les militants ont des idées. Ils l'ont en tout cas prouvé ce jeudi. En effet, en marge de leur rassemblement contre la réforme des retraites place des Arts à Villefranche, ils ont pris l'initiative d'aller déposer plainte... contre le président de la République.

Les motifs ? "Escroquerie, puisque le gouvernement a mis en place des manœuvres frauduleuses pour induire en erreur l'opinion publique, explique Christian Ritton, secrétaire général de l'Union locale CGT de Villefranche. Depuis des années, le trou de la sécurité sociale est créé de toute pièce par l'allégement et l'exonération des cotisations sociales."

Autre élément retenu par les militants CGT, la mise en danger de la vie d'autrui. "Avec cette réforme, on va pousser les gens à travailler plus longtemps et lorsqu'ils arriveront à la retraite, ils seront fatigués, usés, et ça jouera sur leur espérance de vie."

Enfin, la plainte de la CGT porte sur la destruction de bien commun par une personne dépositaire de l'autorité publique. "Avec cette réforme, on attaque la sécurité sociale et toutes ses branches."

Au-delà de l'aspect symbolique, Christian Ritton espère que cette plainte ne sera pas sans lendemain. "Ça sera au procureur de décider s'il veut la classer sans suite ou non."

T.F.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide