Fermer la publicité

Villefranche : projet citoyen de production d'énergie renouvelable, deux réunions pour s'informer

le - - A la une

Villefranche  : projet citoyen de production d'énergie renouvelable, deux réunions pour s'informer
Adobe Stock.

La Ville de Villefranche a décidé d'initier une dynamique collective avec l'appui de l'association CoopaWatt afin de favoriser l'émergence d'une société citoyenne de production d'énergie. Le but est de développer des projets d'énergie renouvelable en axant les efforts vers le solaire photovoltaïque.

Questions à Benoît Froment, conseiller délégué à Villefranche en charge de l'urbanisme et responsable du projet.

Pourquoi un projet participatif citoyen d'énergie renouvelable ?

"Depuis quelques années, les citoyens sont de plus en plus sensibilisés aux questions de transition énergétique. Et ils ont compris qu'eux-mêmes pouvaient devenir des acteurs de cette transition. On voit se développer de nombreuses initiatives collectives citoyennes tels que les composts collectifs, les potagers collectifs, le covoiturage…Sur la question de l'énergie, on voit également naître des projets visant à développer les énergies renouvelables, tel que le photovoltaïque, portés par des collectifs."

Comment cela fonctionne ?

"Le principe est simple. Il s'agit de créer une structure juridique de type coopérative à laquelle tout citoyen peut participer en amenant un capital financier.

Une fois créée, cette structure coopérative réalise les investissements dans des infrastructures photovoltaïques sur des sites à définir, et exploite les centrales : l'énergie produite peut être consommée sur place ou revendue au réseau électrique. Les revenus permettent de couvrir les frais d'exploitation et de rémunérer les investisseurs de départ. Cette solution permet à chaque citoyen d'investir dans des centrales de production d'énergie renouvelable tout en s'assurant une rémunération du capital, le cercle est vertueux !"

Où en est le projet ?

"L'écoquartier Monplaisir est le lieu où nous cherchons à inventer la ville de demain. La toiture du futur parking en silo - d'une surface de 1 500 m²- est parfaitement adaptée pour recevoir ce type de centrale photovoltaïque animé par un collectif citoyen. La société coopérative doit se structurer d'ici l'automne. Elle pourra ensuite mener les études finales pour réaliser l'investissement sur la toiture dédiée qui pourra alors être équipée courant de l'année 2021."

Pouvez-vous donner un exemple d'un projet de ce type réalisé dans une autre ville ?

"Ce type de projets existent déjà depuis une bonne dizaine d'années en France, en zone rurale comme en zone urbaine. Des projets similaires sont en train de naître chez nos voisins de Belleville ou de Anse. Au-delà de contribuer à la diversification du mix-énergétique de notre pays, cela permet d'assurer aussi plus de cohésion sociale entre citoyens sur des projets d'intérêt général, de responsabiliser chacun face au défi climatique et de vivre une belle aventure humaine entre voisins."

Propos recueillis par Laurence CHOPART

Réunions publiques lundi 6 et mardi 7 juillet à 19 h salle des Echevins 96 rue de la Sous-préfecture.




Laurence CHOPART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer