AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeVillefranche-Limas : la justice délibère sur l'avenir du camp des grévistes de Bayer

Villefranche-Limas : la justice délibère sur l'avenir du camp des grévistes de Bayer

La situation bouge du côté de Bayer. La direction a saisi la justice en référé pour entamer une procédure de démontage du camp des grévistes. L'audience s'est tenue lundi 25 février. Délibéré mardi 26 février à 11 h 30.
Villefranche-Limas : la justice délibère sur l'avenir du camp des grévistes de Bayer
Les grévistes tiennent le piquet de grève devant l'usine depuis le 10 décembre 2018.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Lundi 25 février, une audience s'est tenue devant le tribunal de grande instance de Villefranche pour statuer sur la situation du campement des grévistes de Bayer.

Vendredi 22 février, la direction du site Villefranche-Limas de Bayer a saisi en référé la justice afin d'entamer une procédure de démontage du camp, composé de palettes, tentes et autres pneus. Les syndicalistes sont installés devant les grilles de l'usine depuis maintenant douze semaines. Le délibéré du tribunal sera rendu mardi 26 février à 11 h 30.

"D'ACCORD POUR DÉMONTER LE CAMP JEUDI"

Les grévistes prévoient une opération d'envergure mardi 26 février, à 12 h, devant les locaux caladois de Bayer. Les syndicalistes ont dit être "d'accord pour démonter le camp jeudi 28 février avant midi, si la direction accepte de se mettre autour d'une table pour discuter dès l'après-midi."

De son côté, le délégué syndical CGT, Gaëtan Cornu-Chauvinc, attend toujours les conclusions de l'enquête de l'inspection du travail sur la procédure de licenciement entamée par la direction de Bayer à son encontre.

F.H.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?