AccueilVILLEFRANCHEConscritsVillefranche : les conscrits de la "1" dévoilent leur programme

Villefranche : les conscrits de la "1" dévoilent leur programme

Vague, retraite aux flambeaux, bénédiction du drapeau… Le programme tant attendu des conscrits a été détaillé jeudi soir par Aurélien Jomain, président de l'interclasse en 1.
L'occasion aussi de révéler l'affichette officielle de l'année 2021, venue rejoindre les autres salle de L'Atelier.
L'occasion aussi de révéler l'affichette officielle de l'année 2021, venue rejoindre les autres salle de L'Atelier.

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

La classe en "1" aura connu bien des rebondissements. Frappée en plein cœur par la crise du Covid, reportée une première fois en juin, puis à l'automne, elle célèbrera enfin ses conscrits le week-end du 1er au 3 octobre. "Nous avons revu à la baisse nos objectifs, reconnait Aurélien Jomain, président de l'interclasse en 1. Mais la solidarité inter conscrits et la fidélité de nos partenaires nous ont permis de maintenir notre programme."

La fête des conscrits à Villefranche

Ce dernier a été révélé jeudi 2 octobre à la salle de L'Atelier, à Villefranche. Plus d'une centaine de personnes s'étaient déplacées pour l'occasion - parmi lesquelles le maire Thomas Ravier et le député Bernard Perrut -, avides d'en savoir plus sur le déroulé des festivités (dans le respect des règles sanitaires en vigueur).

La bénédiction du drapeau, un samedi, en chanson

Comme de tradition, une semaine avant la vague aura lieu la bénédiction du drapeau de la classe 2021. Nouveauté cette année, celle-ci aura lieu le matin du samedi 25 septembre au lieu du dimanche, jour généralement retenu pour la cérémonie. Elle sera suivie des chansons des classes de conscrits à la salle de L'Atelier.

Une Garden party et un bal à Armand-Chouffet

Ce même samedi 25 septembre, à partir de midi, l'interclasse en 1 organisera son Apér'1, une grande Garden party ouverte à tous les conscrits et leurs proches et que le comité d'organisation souhaite résolument conviviale. Et afin de marquer les esprits, la "1" a vu grand en mobilisant, pour l'occasion, le stade Armand-Chouffet. Concert, jeux, pétanque, buvette et restauration (repas sur place avec cuisses de bœuf et frites maison)... L'ambiance promet d'être folle autour de la pelouse du FCVB ! Les festivités dureront tout au long de l'après-midi, jusqu'en fin de soirée.

Une retraite aux flambeaux encore bien mystérieuse

Le Patriote vous le révélait dans son édition du 2 septembre, le thème retenu pour la retraite aux flambeaux 2021 est le carnaval. "Nous souhaitons que toute la population de Villefranche et alentour puisse participer à la fête en se déguisant et en communiant avec les conscrits", annonce Aurélien Jomain.

Un carnaval différent pour chaque décennie, c'est l'ambitieux programme qu'a prévu la "1". Les thèmes de ces derniers n'ont toujours pas été révélés, l'interclasse souhaitant prolonger le mystère. Gardez l'œil ouvert : des indices seront prochainement dévoilés sur notre page Facebook.

Pas de Vague sans fanfare et défilé de voitures

Qui dit Vague, dit bien sûr fanfare. Et Covid ou pas Covid, hors de question d'échapper à la tradition !

Pour honorer les rois de la fête, les 38 "20 ans" présidés par Alexandre Manin, c'est la Garde impériale de Dijon qui a été choisie. Les 35 "30 ans" de Kevin Robert prendront la suite, menés par La Sallésienne de Salles-Arbuissonnas, avant de laisser la place aux 37 "40 ans" de Vincent Fleury, précédés de la musique du Bagad Kiz Avel de Strasbourg, qui défilera aussi rue Nationale le samedi et animera la place des Arts en fin de journée.

Les 53 "50 ans" de Frédéric De Saint Jean auront l'honneur d'être guidés par les sapeurs-pompiers Ain-Rhône, tandis que L'Echo de la vigne, du Perréon, annoncera l'arrivée des 65 "60 ans", la classe la plus nombreuse de Pascal Florian.

Les 50 "70 ans" de Jacques Pintado pourront compter sur l'Harmonie d'Ouroux sur Saône, les 35 "80 ans" d'André Geoffray sur L'Echo du Beauvallon de Theizé, et les 13 "90 ans", emmenés par François Descaillot, René Seguret et Georges Guillemin, sur le Réveil de la montagne de Poule-les-Echarmeaux.

La musique de fin devait être assurée par La Vaillante de St Quentin, mais, malheureusement, le show-band n'a pas résisté à la crise et a dû décliner sa participation fin août. Le Marching Band de Chézy sur Marne devrait la remplacer, l'interclasse est dans l'attente de sa confirmation. "C'est en très bonne voie", rassure Aurélien Jomain.

Plus d'infos dans notre édition du 9 septembre et découvrez notre diaporama de photos

Lancer le diaporama12 photos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?