AccueilVILLEFRANCHEVillefranche : l'avant-projet du parking souterrain du Promenoir approuvé

Villefranche : l'avant-projet du parking souterrain du Promenoir approuvé

Le conseil municipal présentait également lundi une délibération concernant l'approbation du projet du futur équipement dont les travaux débuteront à la fin de l'année. L'accès se fera par la rue Jean-Cottinet.
Villefranche : l'avant-projet du parking souterrain du Promenoir approuvé
© Simon ALVES - Pour le maire, Thomas Ravier, le parking souterrain évitera aux gens de tourner pour trouver de la place en centre-ville.

VILLEFRANCHE Publié le ,

Cette fois, ce devrait être la bonne. Alors que le projet a été maintes fois remanié en raison des découvertes archéologiques, l'avant-projet de parking souterrain situé sous le futur Promenoir a fini par être validé par le conseil municipal. Cette nouvelle mouture proposera donc, comme annoncé il y a quelques mois par le maire, Thomas Ravier, une capacité de stationnement de 141 places sur deux niveaux. La qualité d'équipement sera normalement équivalente à la précédente version (qui en comptait 189).

L'accès véhicule du parking s'effectuera depuis la rue Jean-Cottinet, via une rampe à double sens en entrée et sortie de parking. L'accès piéton, lui, s'effectuera du côté sud de la place, avec deux escaliers, un ascenseur et un nouveau WC public. "Actuellement, les fouilles se poursuivent encore, a dévoilé Pascale Reynaud, rapporteure du projet et conseillère déléguée aux bâtiments et à la voierie. Plus on s'approche de la rue d'Anse, plus la présence de sépultures est dense. En revanche, vers l'ouest, on en a moins. C'est pour cela que nous avons repositionné le parking dans cette direction."

Le parking présentera 3 312 m² de surface au sol et 5 000 m² au total dont 4 500 m² de parking, 300 m² de circulations et 200 m² de locaux techniques et de service. La dalle supérieure sera dimensionnée pour prendre en compte les surcharges représentées par les véhicules poids-lourds et les manèges forains. "Les travaux devraient démarrer à la fin de l'année pour une livraison possible à la fin du premier semestre 2024", a ajouté Pascale Reynaud. L'ouvrage en coûtera 5,19 M€ à la municipalité.

"Regrettable de persévérer dans ce projet"

Par la voix du conseiller municipal Vassili Lici, le groupe d'opposition "Villefranche, autrement avec vous" a annoncé au moment des interventions qu'il allait voter contre. "C'est regrettable de persévérer dans ce projet", a déclaré l'élu, qui s'est aussi inquiété de la perte du nombre de places : "On se retrouve avec moins de places donc, mécaniquement, le coût d'exploitation va augmenter".

Thomas Ravier, pour sa part, a assuré que cette capacité réduite allait permettre d'avoir un taux de remplissage plus élevé et ainsi générer des recettes supérieures. "En surface, les places avaient un coût d'entretien plus faible, mais elles étaient gratuites, a poursuivi l'édile. Le parking souterrain va entraîner aussi une rotation et redonner de l'attractivité au centre-ville."

De son côté, Vassili Lici a également pointé que "ce n'est pas parce qu'une voiture est enterrée qu'elle pollue moins". Le maire lui a répondu qu'il s'agissait d'un "choix d'aménagement urbain" permettant "d'inciter les gens" à privilégier le parking pour "éviter de tourner en ville". À noter que les tarifs appliqués seront les mêmes que pour les autres lieux de stationnement : une heure gratuite puis 2 € les deux heures.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?