AccueilVILLEFRANCHEConscritsVillefranche : la fête des conscrits 2023 dans le détail

Villefranche : la fête des conscrits 2023 dans le détail

Les présidents des classes en 3 et de nombreux conscrits de la 3 étaient réunis mardi 3 janvier à la salle de l’Atelier autour de Denis Chaumat, président de l’interclasse en 3, pour découvrir l’affiche et le programme officiels de la fête 2023.
Les présidents des classes en 3 autour de Denis Chaumat, président de l'interclasse en 3.
©Hervé Rocle 2023 - Les présidents des classes en 3 autour de Denis Chaumat, président de l'interclasse en 3.

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

Denis Chaumat a commencé par remercier tous les membres du personnel municipal qui travaillent dans l’ombre aux préparatifs de la fête et qui ont été largement applaudis.

Il a aussi salué la présence le maire de Villefranche Thomas Ravier, le conseiller régional Bernard Perrut et le président de l’interclasse générale Guillaume Ducray, ainsi que toutes les personnes qui ont participé à la vente du programme officiel disponible chez tous les commerçants de Calade. Cette opération permet de récolter 35 000 € et de financer les fanfares qui vont défiler dans la rue Nat’ le dimanche matin de la vague.

Il a enfin remercié l’agence Rouge/Vert communication qui a réalisé le programme, l’imprimerie Augagneur qui l’a imprimé et Éric Martin, artiste de Beaujeu, originaire de Cercié, qui a créé l’affiche de la 3. À partir du 20 janvier, de nombreux rendez-vous réservés aux conscrits et aux conscrites permettent de finaliser les préparatifs de la fête et de souder les membres de chaque classe avant le lancement des festivités.

Éric Martin, artiste de Beaujeu originaire de Cercié, a créé l’affiche de la 3.

Le programme officiel à destination du public

Vendredi 27 janvierà partir de 20 h, la retraite aux flambeaux montera la rue Nationale depuis la porte d’Anse jusqu’à la porte de Belleville puis redescendra vers la collégiale pour terminer devant la mairie afin d’entonner la chanson de la 3 et la remise des clés de la ville par Thomas Ravier, le maire, au président des 20 ans.

La soirée se terminera par une soirée festive ouverte à tous au marché couvert. Samedi 28 janvier à partir de 15 h, les fanfares animeront la rue Nationale pour toutes se retrouver sur la place des Arts à 17 h pour l’aubade aux fanfares. Dimanche 29 janvier à 11 h, ce sera enfin la vague de la 3 tant attendue qui s’élancera sur la rue Nat’ depuis la porte d’Anse jusqu’à la porte de Belleville et retour.

Lundi 30 janvier à 19 h, la vague des 20 ans s’élancera jusqu’à la porte de Belleville pour le feu de joie de la 2023 à 19 h 30 Place Claude Bernard ; Mercredi 1er février à 18 h la vague du soir partira de la salle de l’Atelier jusqu’à la mairie ou le président de la 2023 restituera les clés de la ville au maire Thomas Ravier à 18 h 30, pour clore les festivités.

À partir du 20 janvier, de nombreux rendez-vous réservés aux conscrits et aux conscrites permetteront de finaliser les préparatifs de la fête

Un peu d'Histoire conscrite

Le programme de la 3 offre une rétrospective historique : en 1798, la loi Jourdan instaure la conscription. Les garçons âgés de 20 ans participent à un tirage au sort ou les plus chanceux étaient dispensés de toutes obligations militaires et les autres étaient enrôlés pour sept ans dans l’armée.

La veille du tirage au sort, les 20 ans faisaient une dernière fête tous ensemble. Cette forme de recrutement durera jusqu’en 1905 ; vers 1850, des conscrits se présentent au tirage au sort en habit noir et gibus qu’ils n’avaient pas quitté depuis la veille : ainsi est née la première fête des conscrits. En 1879 eut lieu la première retraite aux flambeaux ; en 1894 le président de la classe 1873 déambule en zig-zag entre le maire et le sous-préfet de l’époque pour la première vague de l’histoire ; en 1906, c’est la naissance des chanons, une tombola qui, aujourd’hui, récolte de l’argent au profit des œuvres sociales de la ville.

En 1910 nait la première amicale d’une classe ; en 1913, il y eut deux fêtes des conscrits, l’âge du service militaire étant passé de 21 ans à 20 ans ; en 1921, la fête se structure et la remise du bouquet aux conscrites par les 20 ans est instaurée ; c'est en 1946 cette tradition s’étend à toutes les classes.1947 marque la naissance de l’interclasse générale, gardienne du temple de la tradition conscrite et de son histoire, tandis que l'apparition des fanfares pour ouvrir la marche à chacune des classes qui vaguent sur la rue Nat se fait en 1953.

En 2020, la fête des conscrits de Villefranche fait son entrée au Patrimoine culturel immatériel français.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?