AccueilACTUALITESEconomieVillefranche : ils créent une entreprise éphémère pour trouver du travail

Villefranche : ils créent une entreprise éphémère pour trouver du travail

Une cinquantaine de personnes de la région en recherche d'emploi ont uni leurs talents pendant sept semaines afin de décrocher le maximum de jobs. Découverte d'une expérience originale pour lutter contre le chômage.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

Mille & 1 talents n'est pas tout à fait une boîte comme les autres. Il s'agit d'une start-up éphémère composée d'une cinquantaine de demandeurs d'emploi. Sa mission consiste à débusquer les nombreux emplois cachés du territoire en mutualisant les talents.

Encore récente en France, l'expérience a déjà été testée avec succès à Arles, Valence, Bagneux, Roubaix et Calais. Villefranche est le sixième territoire concerné. Situés à proximité de l'autoroute A6, les locaux ont été loués à la CCI du Beaujolais. Si l'entreprise ferme ses portes ce vendredi, les conséquences positives devraient s'étaler dans le temps. Il faudra attendre quelques mois avant de pouvoir dresser un bilan précis.

COMME UNE VRAIE ENTREPRISE

Les entreprises éphémères s'inspirent d'une société réelle, avec un fonctionnement en services (ressources humaines, communication...) et une véritable stratégie.

Les profils des personnes engagées dans la démarche s'avèrent très variés, de l'ouvrier du bâtiment à la directrice commercial. "Ils sont à fond pendant sept semaines. C'est en quelque sorte un état d'esprit commando qui règne ici. Il faut des gens réellement très motivés, qui acceptent de travailler pour le collectif huit heures par jour", insiste Christophe Vinial, de BPI group.

Ce cabinet privé de conseil en management et ressources humaines assure le portage de l'opération, détachant notamment trois coachs pour aider l'équipe à avancer dans la bonne direction. Les trois quarts des personnes participant à l'aventure ont été prescrits par Pôle emploi.

PRENDRE LE TAUREAU PAR LES CORNES

Une solution qui convient parfaitement à Anne Bardiès, graphiste de formation. "Nous ne sommes plus des demandeurs d'emploi envoyant un CV, nous sommes des associés offrant des profils ciblés aux entreprises désireuses d'embaucher. Ça change tout !"

"Observer des personnes prenant le taureau par les cornes pour trouver un emploi, cela parle à beaucoup de recruteurs. Et puis le fait d'être ensemble, de créer une émulation, c'est un bienfait incroyable", assure Christophe Vignal. Déjà un premier pas effectué vers le retour à l'emploi.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?