AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeVillefranche : il conduit en état d'ivresse, encastre son véhicule et porte des coups aux policiers

Villefranche : il conduit en état d'ivresse, encastre son véhicule et porte des coups aux policiers

L'homme a menacé d'une barre de fer les prioritaires du véhicule qu'il venait d'emboutir.
Villefranche : il conduit en état d'ivresse, encastre son véhicule et porte des coups aux policiers

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

La police municipale a interpellé, impasse Louvet à Villefranche, mardi à 13 h 55, un homme né en 1988, domicilié à Villefranche qui conduisait en était d'ivresse et a causé un accident de la circulation.

Après avoir effectué une mauvaise manœuvre, il a encastré son véhicule dans un autre. Le conducteur ivre est descendu de son véhicule et s'est saisi d'une barre de fer avec laquelle il menaçait et tentait de frapper les propriétaires du véhicule qu'il venait d'emboutir.

Les personnes n'ont pas été blessées. La police municipale a interpellé l'individu. Lors de l'interpellation, l'homme a outragé et menacé les fonctionnaires de la police municipale. Il a été placé en cellule de dégrisement l'après-midi. Sa garde à vue lui a été notifiée un peu plus tardivement parce qu'il n'était pas en état de la comprendre. Les deux policiers municipaux ont déposé plainte. Lors d'un changement de cellule, il a porté un coup au visage à un adjoint de sécurité du commissariat qui lui-même a déposé plainte pour les violences faîtes à son encontre.

Puis l'homme a été entendu, il a expliqué qu'il s'était mis dans son fourgon pour consommer de l'alcool et selon ses propos, c'est l'autre véhicule qui l'aurait percuté. Ce qui n'était pas la version des faits. Il a reconnu s'être énervé et avoir saisi une barre de cuivre pour menacer les individus sans vouloir leur porter de coups. Sur les faits de violences à l'encontre du policier national de menace et d'outrage, il ne se souvenait de rien. Mais finalement, il a accepté de reconnaître les faits.

Il a été présenté au Parquet cet après-midi, il sera jugé ultérieurement.

L.C.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?