AccueilCôté spectaclesVillefranche : Frédéric Bobin et Chris LeHache : place à la chanson française au Quai 472 ce soir

Villefranche : Frédéric Bobin et Chris LeHache : place à la chanson française au Quai 472 ce soir

Deux figures régionales aux compositions bien ficelées se partageront la scène de la salle de la rue de Thizy.
Villefranche : Frédéric Bobin et Chris LeHache : place à la chanson française au Quai 472 ce soir

LOISIRSCôté spectacles Publié le ,

Après la folle soirée blues-rock de samedi dernier avec Manu Lanvin, certainement un des plus grands guitaristes de blues rock en France, le Quai 472 fera place au guitariste, auteur, compositeur, interprète, né au Creusot Frédéric Bobin. Il sillonne depuis une dizaine d'années les routes de France et d'ailleurs pour chanter des folksongs humanistes. Des chansons tantôt intimes tantôt sociales qui prennent leur source chez Souchon, Lavilliers et Springsteen.

5 ALBUMS A SON ACTIF

Après des études de lettres, Frédéric Bobin s'est lancé dans l'aventure professionnelle et sort en 2002 son premier album "Les Salades". Après "Les choses de l'esprit" (2004) l'album "Singapour" sort en 2008. Il est remarqué par la presse écrite spécialisée chanson notamment par "Chorus" et "Je chante" et par plusieurs radios : France Inter, RFI, France Culture… Puis suivront "Le Premier homme" (2012) et l'album "Les Larmes d'or" qui sort en 2018.

En 2011, Frédéric Bobin était résidence au théâtre de Villefranche dans le cadre du Festival des Nouvelles voix. A noter qu'il a fait partie des découvertes du Festival des Francos gourmandes organisé par les Francofolies de La Rochelle. Bien d'autres rendez-vous ont ponctué sa carrière

Frédéric Bobin est connu pour ses textes bien ciselés et des compositions bien travaillées.

CHRIS LE HACHE : "LA PLUME PEUT ETRE UNE ARME "

Poète et troubadour chantant, LeHache charrie quelques figures tutélaires : Dylan, Woody Guthrie, Hugo, Villon, Henry Miller, Kerouac, Yves Simon... Seul ou avec son compagnon d'écriture Gérard Viry, il sait que la plume peut être une arme. Et qu'il va regarder le public dans les yeux. Signe particulier : il ne s'accompagne pas à la guitare. Sa guitare chante. Contrepoint jazz à sa voix. Desperado hexagonal, il a choisi la six cordes et les mots plutôt que le six coups et les balles pour bâtir sa légende. Son premier album (2019) s'appelle "Né !". Accouchement en public, mais sans douleur. Par ailleurs, il est membre du trio de polyphonie a cappella Cortex Sumus d'inspiration corse.

L.C.

Vendredi 24 janvier à 20 h ; Entrée 12 euros. Gratuit moins de 12 ans. Quai 472, 472 rue de Thizy à Villefranche.

www. musikadem.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?