AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeVillefranche : de six mois avec sursis à neuf mois ferme requis contre les "gilets jaunes"

Villefranche : de six mois avec sursis à neuf mois ferme requis contre les "gilets jaunes"

Sept "gilets jaunes", interpellés à la suite de dégradations commises aux trois péages de Villefranche le 15 janvier, étaient à la barre du tribunal caladois ce mardi.
Villefranche : de six mois avec sursis à neuf mois ferme requis contre les
Photo d'illustration

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

C'est une audience pas vraiment comme les autres qui s'est tenue ce mardi au tribunal de grande instance. A la barre, sept prévenus, pour la plupart au casier vierge, à qui l'on reproche des dégradations commises aux trois barrières autoroutières de Villefranche-sur-Saône le 15 janvier dernier.

Ce soir-là, ils auraient, au cours d'une action péage gratuit, dégrader des caméras, des barrières et des terminaux de cartes bancaires en y introduisant de la colle et de la mousse polyuréthane.

A la barre, les sept "gilets jaunes" ont reconnu leur présence sur les lieux le soir des faits. Mais seulement deux ont avoué avoir participé à l'opération "d'encollage".

Le procureur de la République a requis contre six d'entre eux entre six et neuf mois de prison avec sursis. Pour le septième, déjà porteur de plusieurs mentions à son casier, le représentant du Parquet a demandé neuf mois ferme.

La décision a été mise en délibéré pour le 23 juillet prochain.

Un peu plus tôt dans la journée, un rassemblement de soutien avait eu lieu devant le palais de justice.

T.F.

Plus d'informations dans notre journal papier ce jeudi.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?