AccueilACTUALITESVillefranche : contrôles de police, pédagogie et/ou verbalisations

Villefranche : contrôles de police, pédagogie et/ou verbalisations

Chargés de faire respecter le confinement général, les forces de l'ordre circulent à travers toute la France pour vérifier les formulaires d'attestation de déplacement. A Villefranche et en zone police, 177 personnes ont été verbalisées (pour la période allant du jeudi 19 au lundi 23 mars 11 h).
Villefranche : contrôles de police, pédagogie et/ou verbalisations

ACTUALITES Publié le ,

"Des gens qui ne disposent pas sur la voie publique de leur autorisation pour pouvoir circuler constitue la raison principale pour laquelle nous verbalisons, nous a confié le commissaire de police de Villefranche Eric Debeugny. Le deuxième motif de verbalisation concerne des gens qui se rencontrent sur la voie publique malgré l'interdiction en vigueur. Certains sous prétexte d'aller faire des courses ou de pratiquer une activité physique, se retrouvent à quatre ou cinq sur un banc, certes à l'extérieur, mais sans respecter les distances de sécurité sanitaire".

Dans un premier temps les policiers ont fait preuve de pédagogie. "Nous continuons lorsque nous nous rendons compte que la personne est de bonne foi."

"90 % DES PERSONNES RESPECTENT LES CONSIGNES"

Lundi, vers le rond-point de Casino, trois policiers ont effectué des contrôles. "90 % des gens respectent bien les consignes, nous a confié l'un d'entre eux. Les automobilistes se plient aux règles et présentent leur attestation. Mais d'autres ont du mal à comprendre".

Les policiers portaient tous des masques. "On ne sait pas si nous en aurons assez, cela dépend de la fin du confinement." Bien entendu, la question relative à la sécurité sanitaire et la protection s'impose pour les policiers au même titre que d'autres professions en relation avec du public.

"En fonction des interventions ou de la configuration des lieux, ils ont la possibilité d'utiliser des masques et des gants, précise le commissaire. Pour l'instant, nous sommes suffisamment dotés en matériel de protection, et ce pour un délai raisonnable. On verra combien de temps va durer la crise."

MASQUES : LE COMMISSARIAT A BENEFICIE DE DONS

Le commissariat de Villefranche a bénéficié d'une dotation administrative et d'un certain nombre de dons de masques au même titre que les soignants, "soit récupérés par la mairie, qu'elle a ensuite mis à notre disposition, soit directement par des personnes travaillant dans des entreprises et qui étaient dotées de masques pour leur activité qui spontanément sont venus les mettre à notre disposition", précise Eric Debeugny.

Depuis quelques jours et selon le JDD (Journal du dimanche), le ton est monté du côté du syndicat de police Alliance, afin que les policiers soient mieux protégés. Sans masque et gel hydroalcoolique, ils s'estiment en danger. Ce qui n'est pas le cas à Villefranche.

Laurence CHOPART

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?