Fermer la publicité

Villefranche battu par Le Mans : le FCVB n'y arrive pas...

le - - FCVB

Villefranche battu par Le Mans : le FCVB n'y arrive pas...

Au terme d'un match où rien n'a tourné dans le bon sens, le FCVB a été battu 1 à 0 par Le Mans vendredi soir au stade Armand-Chouffet. Une nouvelle défaite qui précipite l'équipe caladoise dans le bas du classement de National.

Villefranche s'incline à domicile face au Mans (défaite 1/0). Réduit très tôt à dix après l'expulsion de Jasse et inoffensif en attaque, le FCVB a été cueilli à froid juste après la pause. Si les joueurs de Pochat ont tenté de réagir dans le dernier quart d'heure, ils n'ont jamais semblé en mesure de renverser une situation mal embarquée.

Avec désormais deux nuls et deux défaites, le bilan du début de saison à domicile est insuffisant. Et avec 6 petits points pour 7 matchs joués, Villefranche glisse dans la zone rouge (16e). Le derby à Bourg-en-Bresse (15e) vendredi prochain pourrait bien devenir celui de la peur de perdre.


90e : C'est fini à Chouffet sur une nouvelle désillusion pour le FCVB et un sentiment de frustration intense au vu du scénario du match. Le Mans repart avec la victoire (1 à 0).

88e : Nouvelle situation chaude sur le but de Bouet, une fois encore à la suite d'un exploit personnel de Brahimi auteur d'une course de 40 mètres balle au pied. Sa frappe à bout portant en bout de course est sortie par le gardien caladois.

85e : Villefranche pousse et réveille le public de Chouffet. Faute d'avoir tué le match, Le Mans n'est pas serein. Les Caladois finissent mieux le match malgré l'infériorité numérique.

80e : Une vraie occasion d'égaliser pour Villefranche ! Dans l'axe, Maxime Blanc lance parfaitement Guilavogui, auteur d'un bon appel. L'attaquant caladois est tout juste devancé par le gardien, bien sorti. Au Mans, on dit merci Patron...

76e : On ne sent pas véritablement de révolte dans les rangs caladois. Il faut dire qu'à dix, la mission est complexe.

71e : Villefranche est mieux dans le jeu depuis dix minutes, mais le duo Ahouré - Guilavogui peine à exister devant. Maxime Blanc rentre d'ailleurs à la place du premier cité. Au meneur caladois de tenter de dynamiser le jeu des Bleus pour espérer un dernier quart d'heure palpitant !

60e : Le Mans est tout proche de doubler la marque. Après une contre-attaque ultra rapide, Donisa hérite du ballon dans les six mètres. Bien sorti, Bouet réalise l'arrêt qui maintient l'espoir... d'autant plus que la balle termine sa course sur la barre. Le FCVB a eu chaud !

48e : L'ouverture du score pour Le Mans ! Brahimi déborde à droite puis repique à l'intérieur pour enrhumer le défenseur. Son centre à ras de terre est repris au deuxième poteau par Julio Donisa. Bouet ne peut rien faire. 1-0 pour les Sarthois.

- C'est la mi-temps à Chouffet ! La première mi-temps va laisser un goût amer à Villefranche, avec un blessé avant la 10e minute (Injai), un carton rouge pour Jasse à la demie-heure de jeu et un but refusé dans les arrêts de jeu. Il va falloir chercher le chat noir dans les tribunes... Seule consolation, les coéquipiers de Renaut sont encore dans le match à la pause. Mais la deuxième période s'annonce compliquée, sous une pluie toujours battante et un terrain délicat.

45e : But refusé pour le FCVB... Après un coup-franc, la défense sarthoise cafouille le ballon qui arrive finalement dans les pieds de Lauray, Celui-ci ajuste le gardien, mais l'arbitre siffle. Le ballon avait au préalable rebondi sur le bras de Renaut, un geste totalement involontaire.

43e : La frappe de Brahimi servi aux 16 mètres. Bouet se couche bien et rassure son équipe. En supériorité numérique, Le Mans confisque logiquement le ballon.

33e : Rouge direct pour Maxime Jasse ! Auteur d'un coup de coude sur Hafidi, le milieu Caladois écope d'un carton rouge qui semble sévère vu des tribunes. Le FCVB va jouer 60 minutes à dix...

27e : Avec un pressing haut, Le Mans pose des problèmes tactiques aux joueurs d'Alain Pochat, qui peinent à s'approcher du but de Patron.

20e : Une première (petite) occasion pour le FCVB. Centre de Pagerie depuis la gauche, Taufflieb reprend au premier poteau, mais sa tête est trop décroisée.

15e : Si Le Mans se montre assez peu dangereux pour l'instant, il y a du talent dans cette équipe à l'image de Brahimi, attaquant prêté par Reims cette saison. Ses prises de balle sont toujours à surveiller pour la défense caladoise.

13e : Raid de Guilavogui sur le côté droit. L'attaquant du FCVB pénètre dans la surface, et esseulé, tente sa chance. Sa frappe est contrée, le corner ne donne rien.

9e : Coup dur pour le FCVB. Touché au visage, Frédéric Injai est déjà contraint de quitter ses partenaires ! C'est Rémi Sergio qui va le remplacer.

6e : Début de match équilibré entre les deux formations, avec des Caladois qui tentent de mettre le pied sur le ballon et des Manceaux qui ont l'intention de procéder en contre.

-Les deux équipes rentrent sur le terrain. Il tombe toujours des cordes sur la Calade mais décision a été prise de maintenir la rencontre. Il faut toutefois s'attendre à des difficultés dans le jeu au sol et à quelques glissades...


Le FC Villefranche Beaujolais reçoit Le Mans ce soir à partir de 20 h au stade Armand Chouffet. Pour les hommes d'Alain Pochat, défaits lors de leur dernière sortie à domicile par le SC Bastia (3-0), l'objectif est clair : obtenir un premier succès cette saison sur leur pelouse et tenter de bonfier le bon point pris à Boulogne la semaine dernière. Mais si le FCVB veut enfin faire la fête à la maison, il devra se méfier d'un ex-pensionnaire de Ligue 2 qui s'était imposé il y a deux saisons lors de sa dernière venue en Beaujolais.

Les Caladois devront aussi composer avec une météo très pluvieuse et un terrain difficile. En résumé, ce match ressemble (presque) à un premier tournant dans la saison du FCVB.

Les réactions des entraîneurs

Alain Pochat (entraîneur du FCVB) : "J'ai l'impression qu'un marabout nous a jetés un sort… Ce sont les aléas d'une saison. On mange notre pain noir, j'espère que ce ne sera plus le cas après. Sur ce match, c'est un ensemble de choses qui font que ça ne se passe pas bien. On a eu un match le lundi à Boulogne, Le Mans avait trois jours de plus de récupération. On a joué sur un terrain difficile où les organismes ont souffert. A dix, il a fallu faire corps et essayer d'avoir quelques opportunités. On en a eu, comme ce but refusé (45e), ça ne veut pas sourire. Les garçons ont tout essayé. Sur la fin, on a beaucoup poussé. Pour l'instant ça ne veut pas basculer en notre faveur. A dix, on a essayé de garder le même système, en gardant nos deux attaquants pour avoir des occasions. Les gars ont tout donné."

Didier Ollé-Nicolle (entraîneur du Mans) : "C'est une bonne opération pour nous. Notre victoire est méritée. On savait que ce serait un match qui deviendrait compliqué au fil du temps à cause de la météo du jour où l'on s'est demandé si la rencontre allait avoir lieu. C'était un match serré où il a fallu être patient, être opportuniste au bon moment. Avant leur expulsion (NDRL : le milieu Jasse, 33e), on avait commencé à les inquiéter en exploitant bien les côtés. Il nous manquait alors une petite étincelle pour ouvrir le score. En étant en supériorité numérique, on a pu insister davantage sur l'idée de les faire courir encore plus. A force, le match allait se jouer sur les côtés. C'est ce qui s'est passé. On a gagné avec de l'intelligence. Mais le bémol, c'est de ne pas avoir réussi à se mettre à l'abri en seconde mi-temps avec tant de possession. L'équipe avance même si nous devons être plus tueur dans la zone de vérité. Si on veut être ambitieux, il faudra être plus performant dans ce domaine."

Propos recueillis par Ralph NEPLAZ




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer