AccueilCULTUREVillefranche : au musée Paul-Dini, une exposition de grande ampleur

Villefranche : au musée Paul-Dini, une exposition de grande ampleur

"Un regard sur la création en Auvergne et Rhône-Alpes, de 1800 à nos jours", c'est le titre de l'exposition proposée à l'occasion des 20 ans du musée. Elle donne l'occasion de redécouvrir les collections et de donner un coup de projecteur sur les 216 œuvres de la dixième donation de Muguette et Paul Dini.
Villefranche : au musée Paul-Dini, une exposition de grande ampleur
Laurence Chopart - Au premier étage, la salle centrale est dédiée à l'histoire des paysages.

CULTURE Publié le ,

"L'idée concernant cette exposition était d'articuler un itinéraire pour le visiteur afin qu'il puisse avoir des repères sur des mouvements de peinture ( symbolisme, post impressionnisme, avant-garde, cubisme…) qui permettent de comprendre que la collection s'enrichit évidemment des donations de Muguette et Paul Dini, mais aussi d'apports provenant d'autres collectionneurs et des choix que la Ville fait selon nos propositions", souligne Sylvie Carlier, directrice du musée et conservateur en chef du patrimoine.

Au rez-de-chaussée du bâtiment Grenette, le premier volet de l'exposition (jusqu'au 19 septembre*) permet aux visiteurs de découvrir les étapes importantes de l'histoire de la peinture lyonnaise au travers du thème des cafés et concerts, et d'une sélection d'autoportraits et portraits (incluant les photographies de Blanc et Demilly). Ils pourront apprécier entre autres un portrait d'Utrillo "dans sa simplicité et sa vulnérabilité" précise Sylvie Carlier.

Après-guerre, André Cottavoz, Jean Fusaro et Jacques Truphémus renouvellent la peinture figurative des années 60.

LE "MONOCHROME" DE DANIEL FIRMAN

Toujours au rez-de-chaussée, une place est faite à la création contemporaine "avec un focus sur la commande faite par Paul Dini à l'occasion des 20 ans du musée auprès de Daniel Firman, un artiste qu'il a suivi depuis 1993", indique la directrice du musée. Ainsi, le public pourra apprécier l'œuvre intitulée le "Monochrome". Il fait partie de la dixième donation de Muguette et Paul Dini. "Nous présentons également des œuvres emblématiques en plâtre de 93 à 99. Il s'agit d'un ensemble cohérent autour de Daniel Firman et de son évolution par rapport aux volumes en écho à sa réflexion sur le corps dans l'espace", complète la directrice.

PAYSAGES ET POST IMPRESSIONNISME

A l'étage, la salle centrale présente les œuvres de grand format : peintures de paysage et peintures d'histoire (le "Grand genre". Le parcours met ensuite en lumière les grands moments qui ont jalonné les XIXe et XXesiècles par genre et styles artistiques : peintures de fleurs, paysages, symbolisme à travers l'œuvre d'Auguste Morisot et de Pierre Combet-Descombes, Jean Puy et le postimpressionnisme. "Fillette au châle" de Jean Puy s'inscrit dans la série d'œuvres peintes pendant la période où Manguin, Marquet, Matisse et Puy partageaient le même atelier durant les hivers 1904-1906. "Le tableau témoigne des échanges de Jean Puy et Henri Manguin autour du même modèle de la "Petite italienne".Jean Puy présente l'enfant juste à la taille pour la représenter méditant ou repliée sur elle-même. Le rouge souligne le fichu, et l'on distingue les petites notes de bleu et de vert", commente Sylvie Carlier.

PLACE A SUZANNE VALADON ET EMILIE CHARMY

Le parcours se poursuit avec des femmes artistes des années 1920-1930 telles Suzanne Valadon ou Emilie Charmy, le cubisme de Roger de la Fresnaye et d'Albert Gleyzes, les "Ziniars", le groupe "Témoignage" autour de Marcel Michaud "une personnalité qui a marqué la scène artistique à Lyon et Paris", précise la directrice du musée. Il a défendu des artistes qui avaient une renommée nationale.

ESPACE CORNIL : UNE TRENTAINE D'ŒUVRES CONTEMPORAINES

Dans le bâtiment Cornil dédié aux collections contemporaines, et parmi les œuvres présentées, le public est invité à découvrir l'œuvre "Séjour avec baskets" de Pierre Mabille. Le musée souligne la prédominance des nuances de bleu et de violet et les motifs d'étoiles et de lunes inspirent une atmosphère calme et nocturne. "Il s'agit d'un travail très joyeux, complète Sylvie Carlier et de référence à Matisse. Une œuvre dotée d'un principe décoratif avec des éléments très schématisés avec des bananes et des baskets sur la table verte qui permet de contraster avec le jaune des bananes". Une section est consacrée aux artistes femmes. Cristine Guinamand entre dans la collection du musée à l'occasion de la dernière donation de Paul Dini et complète le fonds existant des artistes contemporains. Et bien d'autres œuvres attendent le public !

In fine, cette exposition, à l'occasion des 20 ans du musée, met en exergue entre autres la dixième donation de Muguette et Paul Dini "mais récapitule aussi les grandes thématiques qui ont ponctué notre programmation culturelle", conclut Sylvie Carlier.

Laurence Chopart

*deuxième volet du 18 octobre 2021 au 27 février 2022.

Musée Paul-Dini, 2, place Faubert : horaires d'ouverture : mercredi de 13 h 30 à 18 h ; jeudi et vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h ; samedi et dimanche de 14 h 30 à 18 h . Le pass sanitaire sera demandé à l'entrée.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?