AccueilACTUALITESVillefranche : au congrès des maires du Rhône, François Baroin a écouté les revendications des élus

Villefranche : au congrès des maires du Rhône, François Baroin a écouté les revendications des élus

Le président de l'Association des maires de France veut faire entendre la colère des élus auprès du gouvernement.
Villefranche : au congrès des maires du Rhône, François Baroin a écouté les revendications des élus
Franck Chapolard. - Claire Pégnié, présidente de l'AMF69, François Baroin, Bernard Perrut et Bernard Fialaire.

ACTUALITES Publié le ,

Près de 500 élus, présidents d'intercommunalités et agents territoriaux sont réunis depuis ce matin à ParcExpo Villefranche à l'invitation de l'Association des maires du Rhône et de la Métropole de Lyon.

Comme annoncé, François Baroin, président de l'Association des maires de France est venu échanger avec les élus après avoir évoqué "l'Appel de Marseille" : "Pour la première fois les Régions, les Départements et les communes de France sont solidaires et unis dans un même appel à l'adresse du gouvernement pour qu'il relance la décentralisation, et redonne plus de libertés locales à nos territoires", nous a-t-il confié. "Cette solidarité est précieuse. On compte sur le gouvernement pour rectifier le tir."

"A FORCE, LES MAIRIES VONT ÊTRE GÉRÉES PAR DES FONCTIONNAIRES"

François Baroin a fustigé la baisse de la DGF "importante pour financer les services publics", la suppression des emplois aidés "on aurait pu discuter des volumes, en tout cas on n'a pas apprécié la méthode", la suppression de la taxe d'habitation "on ne sait pas comment elle sera compensée", la suppression des APL "alors que 60 % des bénéficiaires sont des personnes en difficulté".

Colère partagée avec la plupart des maires présents qui ont fait part de leurs difficultés : "On a vraiment une crainte, au vu de la baisse de la DGF, de ne pas pouvoir conserver les services publics". "On a encore la motivation, mais il ne faut pas que ça aille trop loin". "A force, les élus bénévoles vont se décourager et les mairies vont être gérées par des fonctionnaires". "Nous devons faire en sorte qu'il y ait 25 % de logements sociaux dans nos communes, jamais nous y arriverons". Morceaux choisis.

Revendications que François Baroin compte faire entendre au gouvernement. Le congrès se poursuivait dans l'après-midi avec l'assemblée générale de l'AMF 69.

Laurence CHOPART

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?