AccueilACTUALITESVignoble : bon état sanitaire malgré la pluie

Vignoble : bon état sanitaire malgré la pluie

Les viticulteurs doivent garder la tête haute : le vignoble se porte bien malgré le temps capricieux de ces derniers jours.

ACTUALITES Publié le ,

"La météo qui a été clémente jusqu'à il y a une dizaine de jours n'a pas entraîné de maladies comme le mildiou, l'oïdium ou encore le black-rot, délivre Jean-Henri Soumireu, ingénieur-œnologue à l'antenne caladoise de la Chambre d'agriculture du Rhône. Lorsque les raisins commencent à changer de couleur (véraison), comme c'est le cas actuellement, les vignes ne sont plus sensibles. Il peut y avoir des tâches sur les feuilles mais les grappes ne peuvent plus subir de contamination." A cela il faut ajouter un printemps chaud et sec : paramètre favorable pour la vigne. A noter toutefois, et dans les zones les plus tardives et là où les parcelles ne sont pas encore au stade de la véraison, des traitements supplémentaires pourraient être effectués.
"Par contre, la vigne a subi des coups de soleil, précise Jean-Henri Soumireu. Les chaleurs de la mi–juillet (16, 17, 18 et 19), suivies de périodes plus fraîches n'ont pas été favorables pour le vignoble. L'écart thermique était trop grand. La face des raisins exposée au soleil couchant a été brûlée." Cela a concerné tout le vignoble et des parcelles ont été touchées jusqu'à 20 % mais il n'y aura pas de conséquences sur la qualité du raisin. Par contre, le rendement sera affaibli.
Quant à la date de début des vendanges, l'ingénieur-œnologue parle aux environs du 5 septembre.
Le réseau maturation sera effectif dès lundi 4 août pour les beaujolais et beaujolais-villages. Il permet de donner des indications aux viticulteurs quant à la maturation du raisin. Plus de deux cents parcelles de gamay et chardonnay seront analysées à raison de deux prélèvements par semaine, les lundis et jeudis jusqu'aux vendanges, afin de suivre de près l'évolution de la maturité.
Enfin la profession espère que le temps orageux prévu ce week-end n'affectera pas le vignoble. D'après l'antenne caladoise de la Chambre d'agriculture, la grêle tombée partiellement sur le Beaujolais samedi dernier n'a pas affecté le vignoble, sauf quelques parcelles à Charentay et à Saint-Jean-d'Ardières.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?