AccueilVILLEFRANCHEA la uneVifs débats au conseil municipal

Vifs débats au conseil municipal

Avec le transfert des activités nautiques dans la nouvelle piscine, le service des sports a engagé une réflexion quant au devenir de l'ensemble du site du centre Saint-Exupéry.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Quel usage donner aux locaux de l'ancienne piscine ? "Cette réflexion s'est appuyée sur les demandes exprimées par les associations sportives mais aussi par les établissements d'enseignement", souligne Michel Jambon. En particulier il a été pris en compte le problème de la vétusté des gymnases Vermorel et celui de la rue de l'Ouest utilisés par l'Union gymnique, Femina gymnique et les Hirondelles.
Michel Geernaert, auteur du rapport, a annoncé que le projet de réhabilitation de ce bâtiment est aujourd'hui au stade de l'avant-projet définitif. En sous-sol il est prévu une salle de gymnastique avec agrès de 400 m2 environ, une salle de gymnastique au sol de 200 m2 ouverte sur l'espace avec agrès, une salle de musculation non équipée de 75 m2 et deux bureaux pour les associations. Un demi-niveau sera aménagé avec une salle de tapis de 125 m2, un bureau associatif et un baladoir avec vue sur la salle de gymnastique de 25?m2 environ. A cela s'ajoutent des locaux annexes comme les six vestiaires collectifs, des locaux d'entretien et de rangement. Les différentes études d'esquisse et d'avant-projet ont conduit à rajouter une extension de 50 m2, comprenant un vestiaire et les douches associées ainsi qu'une infirmerie.

2 300 élèves, 800 licenciés

"Ce projet répond aux attentes des clubs et des établissements scolaires en permettant une pratique de la gymnastique dans de bien meilleures conditions, aux normes d'accessibilité, avec notamment la création d'un ascenseur", expose Michel Jambon. A terme, les activités de gymnastique seront regroupées sur ce site qui dispose de personnel et d'un gardien logé sur place.
Après la réhabilitation, seront accueillis chaque jour 2 300 élèves, 800 licenciés de 11 associations, Fémina gymnique, Union gymnique, Office des générations réunies, les Hirondelles, UNSS, Gymnastique rythmique, NDVB, Volley-ball, Calade loisirs, Racing club de Béligny et Olympique de Belleroche.
Ces travaux de réhabilitation devraient être achevés pour la rentrée scolaire de septembre 2015.

Daniel Lièvre monte au créneau

Ce projet a provoqué l'ire de Daniel Lièvre (opposition Divers droite) qui s'est abstenu. "Le temps de l'engagement est révolu, à quelques mois des échéances municipales, surtout pour engager près de quatre millions d'euros en fin de mandat, dit-il. De deux millions d'euros initialement prévus nous sommes passés à quatre millions, faut-il créer une usine à gaz ? Pourquoi ne pas avoir construit plutôt un local pour les Hirondelles et l'Union gymnique?? Dans le projet, il est prévu une salle de musculation non équipée, va-t-on imposer aux associations d'amener leur matériel??"
La réponse de Bernard Perrut ne s'est pas fait attendre. Visiblement très en colère, il a fait remarquer "qu'il s'agit d'un débat politicien et nous n'y entrerons pas". Le maire a ensuite répondu que ce projet a fait l'objet de plusieurs délibérations et que "nous continuerons ce projet. Nous ne voulons pas perdre de temps. Si nous ne le faisons pas maintenant nous allons prendre du retard. Nous n'avons pas la volonté d'arrêter un projet parce qu'il y a des échéances. La nouvelle équipe en place pourra interrompre l'opération si elle le souhaite".
Quant aux financements, Bernard Perrut souhaite que le principe d'une aide publique soit acquis avant le mois de mars. Il s'est notamment adressé à Danielle Lebail (élue régionale) pour lui indiquer qu'il comptait bien sur la Région.

La Gauche vote pour

Le groupe de Gauche a voté pour. "Ce qui nous guide, c'est l'intérêt général, fait remarquer Alain Galland. Le projet nous semblait vague au départ, maintenant il est arrivé à maturité. Nous voterons pour."

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?