AccueilVILLEFRANCHEA la uneVidéosurveillance : Villefranche va poursuivre l'extension

Vidéosurveillance : Villefranche va poursuivre l'extension

Qu'est ce qui a motivé la ville à installer des caméras ? Quelle réflexion a-t-elle mené au prélable ? "L'une de mes priorités est la sécurité et la tranquillité publiques et, après avoir renforcé les effectifs de la Police municipale présente désormais aussi la nuit sur le terrain, j'ai souhaité que la vidéo-protection soit un élément fort d'une politique municipale de sécurité équilibrée qui repose sur la prévention de la délinquance et la répression quand il le faut.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Qu'est ce qui a motivé la ville à installer des caméras ? Quelle réflexion a-t-elle mené au prélable ?

"L'une de mes priorités est la sécurité et la tranquillité publiques et, après avoir renforcé les effectifs de la Police municipale présente désormais aussi la nuit sur le terrain, j'ai souhaité que la vidéo-protection soit un élément fort d'une politique municipale de sécurité équilibrée qui repose sur la prévention de la délinquance et la répression quand il le faut. Sous-préfet, procureur, maire, polices nationale et municipale collaborent dans le même but et la baisse significative des chiffres de la délinquance en 2012 est liée aux efforts de tous."

Quel est le nombre de caméras?? Où sont-elles installées principalement ?

"Cent vingt-huit caméras sont installées sur le territoire communal selon des objectifs définis dans le cadre de la prévention situationnelle : protection des biens et des personnes, amélioration du cadre de vie. Ainsi, le centre-ville, les quartiers, les axes névralgiques sont concernés comme des abords d'immeubles dans le cadre de conventions avec HBVS."

Tous les parkings sont-ils équipés ?

"Les parkings souterrains Boiron et Chasset comme les parkings extérieurs Bointon, marché sud, Ursulines, Claude-Bernard, viaducs, Jardiniers... permettent à chacun de se sentir en sécurité, et quatre agents à temps plein assurent le suivi des écrans au centre de supervision urbain dans le cadre de règles très strictes."

Quelle est votre conception de la sécurité du citoyen ?

"La sécurité concerne tous les âges et tous les quartiers et elle repose sur tous. Le maire ne peut pas se substituer à l'Etat mais doit mettre en œuvre tout ce qui est en son pouvoir. Ainsi, en Calade, le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, le rappel à l'ordre, les actions de terrain vont dans le bon sens, mais trop d'incivilités demeurent encore, même si les évolutions sont très positives."

Avez-vous le projet d'installation d'autres caméras ?

"La vidéo-protection est un outil efficace utilisé par la police et la justice pour ses recherches, outil qui permet d'élucider nombre d'affaires, et on va poursuivre son extension sur des lieux sensibles comme le passage souterrain au nord de la gare SNCF pour sécuriser le cheminement des piétons. Après la rue Nationale qui en bénéficie déjà, cette protection s'étendra à d'autres rues. Notre centre de surveillance permet aussi de signaler les difficultés concernant le cadre de vie : dégradations, défaut de l'éclairage public, circulation, événements, etc."

Propos recueillis par Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?