AccueilACTUALITESVerglas : interventions en pagaille pour les gendarmes, le Département pris de court par la pluie verglaçante

Verglas : interventions en pagaille pour les gendarmes, le Département pris de court par la pluie verglaçante

Les militaires ont été contraints d'intervenir à de multiples reprises pour plusieurs accidents en raison des pluies verglaçantes. Même les véhicules équipés de pneus neige ont dû être immobilisés.
Des véhicules immobilisés en raison du verglas sur les D9 et D86, entre Villié-Morgon, Lancié et Corcelles-en-Beaujolais.
© Jean-Eudes Deschamps - Des véhicules immobilisés en raison du verglas sur les D9 et D86, entre Villié-Morgon, Lancié et Corcelles-en-Beaujolais.

ACTUALITES Publié le ,

Il fallait être très prudent et surtout patient, ce mardi 13 décembre au matin, sur les routes du Beaujolais. Les chutes de neige de la nuit ont rendu impraticables plusieurs axes du territoire.

Une situation qui a surpris les automobilistes dont plusieurs ont été immobilisés, comme dans le secteur de Villié-Morgon. Les gendarmes ont été appelés à de nombreuses reprises dans différents secteurs ce matin.

Des accidents ont été recensés entre Lancié et Villié-Morgon, où la direction départementale des territoires (DDT) a dû intervenir, mais également à Régnié-Durette, Lacenas, Tarare, Anse, Corcelles ou encore Charnay. Aucun choc grave à déplorer, uniquement "de la carrosserie", d'après les gendarmes.

Impraticables malgré les pneus neige

Selon les militaires, malgré la présence de pneus hiver sur la plupart des véhicules, les routes concernées, complètement verglacées, étaient impraticables. Elles auraient nécessité l'utilisation de pneus cloutés ou de chaînes pour rouler sans encombres.

Une version qui coïncide avec celle du Département du Rhône, que le Patriote a joint dans la journée. Dans un premier temps, la collectivité a rappelé que les routes départementales D9 et D86, entre Lancié, Corcelles et Villié-Morgon, particulièrement touchées ce matin, ne sont pas considérées comme faisant partie de son réseau prioritaire dans son plan de viabilité hivernale.

"Ils sont donc déneigés et traités dans un second temps, explique le Rhône. Les routes du réseau S1, prioritaires, doivent être praticables dès 7 h".

Reste qu'un phénomène a pris de court les services du Département : la pluie verglaçante intervenue en fin de nuit qui "a rendu les traitements encore plus difficiles".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?