Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Vendanges : pas avant fin septembre !

le - - Viticulture

Vendanges : pas avant fin septembre !
(D.R.)

Après un hiver à rallonge et un printemps qui n'en a eu que le nom, le vignoble s'est enfin réveillé.

"La fin du mois de juin et les premières chaleurs ont permis une pousse rapide. Comme si la vigne attendait les beaux jours avec impatience ! Cela a permis de rassurer les vignerons, qui commençaient à vraiment s'inquiéter", souligne Frédéric Laveur, président de l'Organisme de défense et de gestion (ODG) beaujolais/beaujolais-villages. Alors que la floraison est achevée dans les secteurs précoces, les zones tardives devront encore patienter.
Certains ont évoqué l'hypothèse d'un ban des vendanges fixé au 20 septembre. Mais il est encore trop tôt pour avancer des dates aussi précises quant à la future récolte. D'ailleurs, il y a bien longtemps que le ban des vendanges n'existe plus en tant que date à respecter, désormais remplacé par une simple préconisation technique. Pour le reste, ce sera à chaque viticulteur de jauger au mieux la situation ! Mais il y a fort à parier qu'il faudra attendre les derniers jours de septembre pour voir les troupes de vendangeurs dans les rangs. Sur les hauteurs, on vendangera en octobre, ce qui se produit de plus en plus rarement.
Autant dire que cette année plutôt tardive ne va pas simplifier la tâche des producteurs de beaujolais nouveau, et au-delà de tous les maillons de la chaîne reliés dans cette course contre la montre. Car tout devra être prêt le troisième jeudi de novembre !
"En lien avec la crise, beaucoup d'exploitations installées sur les hauteurs ont délaissé des parcelles tardives pour reprendre d'autres plus précoces. Ce qui permettra de contourner en partie le problème. Mais ce ne sera en effet pas facile de gérer la question des délais", confirme le président d'ODG, concerné à titre personnel sur les hauteurs de Vaux-en-Beaujolais. Pour les marchés lointains à l'export (Japon, Etats-Unis…), les négociants ne devront notamment pas tarder avant d'acheter les vins aux producteurs. Pour le marché de proximité français, cela sera sans doute moins compliqué.
Les "grandes dates" du beaujolais nouveau ont en tout cas déjà été fixées. La sortie à la propriété des vins en vrac sera possible à partir du 14 octobre, la sortie du territoire douanier le 4 novembre. Quant à la date du déblocage, le troisième jeudi de novembre, elle correspond au 21 novembre. "Six jours plus tard qu'en 2012", souligne Frédéric Laveur. Un laps de temps qui pourrait permettre d'amortir un peu la récolte tardive.  

Julien Verchère




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer