AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloVac'Hands propose des vacances adaptées à tous

Vac'Hands propose des vacances adaptées à tous

"L'association est pratiquement trentenaire puisque fondée en 1985, explique la directrice.

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le ,

Le président fondateur de l’époque était enseignant et avait des enfants avec des problèmes. Il a donc décidé de créer Vac’Hands pour permettre à tous de partir en vacances. Le but étant d’adapter les vacances aux personnes en situation de handicap."
Des séjours de vacances adaptées sont organisés et proposés aux adultes déficients intellectuels. Au départ, les vacances étaient proposées aux enfants, ce qui n’est plus le cas actuellement. L’association fonctionne comme une agence de voyages. "Nous avons près de cinq cents personnes qui partent en vacances avec nous chaque année. Nous proposons des séjours aussi bien en France qu’à l’étranger pendant les vacances scolaires. Nous pouvons également organiser des week-ends à la carte, à condition qu’il y ait un minimum de sept inscrits."

De l’île de Kos au stade de Gerland

Des dizaines de séjours sont programmés chaque année. Les prestations proposées par l’association peuvent aller d’un séjour en Grèce, en Espagne ou en Autriche jusqu’à un match de l’OL à Gerland en passant par des séjours en Camargue, en Corse ou bien encore dans les Pyrénées. "Les personnes qui partent avec nous sont soit des personnes qui travaillent dans des structures spécialisées soit des personnes qui sont hébergées dans des foyers." Il est possible d’obtenir des aides auprès du Conseil général qui peuvent aller jusqu’à 1?800 euros sur trois ans. La démarche doit être faite par les vacanciers, ce n’est pas l’association qui s’en occupe. "Nous fonctionnons sans aucune subvention", poursuit la présidente. "Nous avons un agrément donné par la préfecture sous le contrôle de la direction régionale de la jeunesse et des sports."
Une charte garantit la qualité des séjours pour les vacanciers. Les personnes qui souhaitent partir en vacances doivent remplir une grille d’évaluation de leur d’autonomie afin de constituer des groupes homogènes et d’optimiser leur encadrement. "Le plus difficile est de constituer les groupes en fonction des personnes."
Les vacanciers viennent de toute la France et tous les départs se font depuis Villefranche. "Nous nous occupons du pré acheminement de plusieurs villes de France jusqu’ici." Un catalogue indique les différents séjours proposés aux adultes en situation de handicap. Cela leur permet d’avoir des vacances comme tout le monde.

Besoin de bénévoles pour pallier au changement de loi

"Nos encadrants sont tous des salariés avec des contrats à durée déterminée pour les périodes concernées", explique Agnès Nesme. Ce sont souvent des personnes qui sont encore étudiantes dans des domaines très proches comme la petite enfance ou l’éducation spécialisée. Il y a également des enseignants ou des élèves infirmières qui encadrent. Tout au long de l’année, l’association fonctionne avec deux salariés et une cinquantaine de bénévoles. Pendant les périodes de vacances, des bénévoles supplémentaires et des salariés temporaires viennent s’y ajouter. "Cette année, on nous a imposé des contraintes supplémentaires qui font que nous devons revoir une partie de notre organisation", note la présidente. Les temps de repos obligatoire par jour des animateurs ont été relevés. "Cela nous impose de mettre plus de personnes qu’auparavant pour encadrer", enchaîne Agnès Nesme. "Il va falloir revoir notre copie et cela nous complique la tâche. De plus cela aurait une incidence financière plus que significative. Nous envisageons de répondre à ces règles en complétant avec des animateurs bénévoles. Nous lançons un appel à la générosité."

Informations et renseignements?: 04 74 60 67 92 et www.vachands.com.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?