AccueilSPORTSBasket-ballBasket - Une victoire pour la dernière d’Anthony Garguet

Basket - Une victoire pour la dernière d’Anthony Garguet

Dans un match aux enjeux réduits, Beaujolais Basket s’est imposé samedi contre Metz sur le score de 106-88 pour le dernier match de championnat, mais aussi pour la dernière apparition sous le maillot bleu de son vétéran, Anthony Garguet.
Basket - Une victoire pour la dernière d’Anthony Garguet
© Franck Chapolard - Anthony Garguet, ici en mars face à Holtzeim.

SPORTSBasket-ball Publié le , Maximilien REMUET

"La saison a été longue et éprouvante", nous confiait Pierre-Olivier Croizat, entraîneur du club Quinciaton. En effet, le classement en milieu de tableau reflète bien les difficultés de Beaujolais Basket cette saison qui, malgré la présence d’un effectif complet et talentueux, a été trop irrégulier. De plus, les Beaujolais ne sont plus maîtres à domicile et restent sur trois défaites consécutives en leur forteresse.

L’adversaire du soir, samedi, était de taille puisqu’il s’agissait de Metz, second du championnat et qualifié pour les play-off. Mais cette équipe beaujolaise, aussi irrégulière soit-elle, a beaucoup de caractère, d’autant plus qu’il s’agissait du dernier match de son vétéran, Anthony Garguet. Ses coéquipiers avait à cœur de lui faire honneur et ils l’ont exprimé dès le début de la partie en secouant les joueurs messins avec leur adresse offensive, notamment par l’intermédiaire d’un Matthieu Simon (27 points) toujours aussi adroit à trois points.

Les Quinciatons produisent de jolis mouvements de jeux en attaque et en défense, c’est aussi très solide. Durant le deuxième quart temps, les joueurs de Metz se sont rebiffés et sont rapidement revenus au score pour mettre la pression sur Beaujolais Basket. Mais contrairement au match de la semaine précédente face au W.O.S.B, les Bleus ont sut maintenir leur avance et à contenir les assauts Messins. À la mi-temps, les Quinciatons mènent sur le score de 58-47.

Un match plein

Au retour des vestiaires, les bleus ont jouer sur la même dynamique que lors des deux premiers quart temps, avec de l’efficacité en attaque à l’image de Dimitri Dimitrov (19 points), ainsi que Marius Valukonis et François Emeriau, tous deux auteurs de 16 points sur l’ensemble de la rencontre. Défensivement, les Quinciatons forment un véritable bloc face aux attaque de Metz, avec notamment un Anthony Garguet très présent au marquage et Rodrigue Munsi Kaniki qui s’est montré précieux au rebond.

Les Messins n’arriveront jamais vraiment à inverser la tendance, se faisant même distancés en fin de rencontre, permettant ainsi aux joueurs de Beaujolais Basket de l’emporter sur le score de 106-88 et d’honorer de la meilleure des manières Anthony Garguet après ses douze années passées au club.

Très content pour Anthony

Pour l’entraîneur de Beaujolais Basket, Pierre-Olivier Croizat, la reconnaissance envers Anthony Garguet pour son engagement au sein du club était de mise : "Douze ans dans un club, aujourd’hui et demain, ça reste quand même exceptionnel. Il faut mettre en avant les douze années qu’il a donné pour ce club, avec le même engagement, avec la même détermination. Sa saison en est à l'image. Elle a été faite de hauts et de bas, mais il n’a jamais lâché. Donc je suis très content pour lui".

L'entraîneur s'est également exprimé sur la performance de son équipe : "Ce soir, on avait la tête à célébrer Antho, et en face ils avaient la tête ailleurs, car les matchs importants de leur saison arrivent la semaine prochaine. Donc c’est normal si ils ne sont pas au complet, si des joueurs se préservent. Mais il faut tenir la fête et la communion avec les gens. Je suis content pour eux par qu’ils n’ont rien lâché".

Le coach quinciaton s’est également prononcé sur l’ensemble de la saison : « La saison a été longue et éprouvante du fait qu’on n’ait jamais réussi à trouver de stabilité dans ce que l’on fait. Donc il faut qu’on arrive à tirer des leçons de cette saison avant de se projeter sur la suite. On sait ce qui a fonctionné et on sait ce qui n’a pas fonctionné. On n’a pas des résultats à la hauteur de ce qu’on voulait. Cela a été une saison longue pour tout le monde. On y est quand même depuis le 6 août. Après, il ne faut pas regarder le verre qu'à moitié vide. On a quand même réalisé une saison où on a été capable de gagner deux derbys et d’aller accrocher des équipes à l’extérieur. Ce qui est juste dommage, c’est les quatre défaites à domicile".

Beaujolais Basket achève donc son exercice 2021-2022 à la 8e place avec un bilan de 14 victoires et de 12 défaites. Le club Quinciaton va devoir essayer de construire une équipe capable de jouer les premières places et de trouver de la régularité dans ses performances la saison prochaine.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?