AccueilACTUALITESEconomieUne déchetterie à Ancycla pour Plattard

Une déchetterie à Ancycla pour Plattard

Le géant local du BTP anticipe avec cet équipement la démarche Responsabilité élargie du producteur dans le secteur du bâtiment.
La déchetterie sur le site Ancycla.
© Groupe PLATTARD - La déchetterie sur le site Ancycla.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

Dès le 1er janvier 2023, la démarche REP PMBC (Responsabilité élargie du producteur dans le secteur du bâtiment) sera en application. Ce dernier a pour objectif d'agir sur l'ensemble du cycle de vie des produits : l'écoconception des produits, la prévention des déchets, l'allongement de la durée d'usage et la gestion de fin de vie. Il implique que les acteurs économiques sont responsables de l'ensemble du cycle de vie des produits mis sur le marché.

À Villefranche, le groupe Plattard, l'un des leaders du secteur du bâtiment, a décidé d'anticiper cette mise en application. C'est la raison pour laquelle il a inauguré, en septembre, une déchetterie sur son site de recyclage, Ancycla. Celle-ci doit permettre la collecte des déchets non dangereux issus des chantiers de déconstruction.

"Avec près de 46 millions de tonnes de déchets générées chaque année par le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition, la filière de collecte et de recyclage des déchets issus des chantiers de déconstruction du secteur du bâtiment s'annonce comme étant le plus grand chantier des années à venir", rappelle dans son communiqué Plattard.

© Groupe PLATTARD

320 000 tonnes de déchets sur Ancycla

Sur son site d'Ancycla, codétenu avec Firalp, Plattard réceptionne 320 000 tonnes de déchets inertes du bâtiment, valorisant 200 000 tonnes de terre réutilisés pour réaménager une gravière voisine "pour la restitution de zones humides en faveur de la biodiversité". Les 120 000 tonnes restantes, faits de béton, briques, tuiles ou carrelage, sont traitées, triées et recyclées "afin d'être réutilisées sous forme de granulats destinés à l'industrie du béton ou aux travaux publics".

Le but de ce type de plateforme est de "lutter contre les décharges sauvages et leur potentiel d'atteinte à l'environnement". C'est dans ce cadre que la déchetterie a été mise en fonctionnement. Un premier point de collecte de déchets non dangereux qui permet de déposer bois, plâtre, carton, laine de verre, laine de roche et métaux par apport volontaire des clients.

"Ces déchets sont ensuite acheminés sur Ancycla pour y être conditionnés et massifiés avant expédition chez les différents industriels, producteurs de matériaux qui incorporeront ces retours dans leur production", précise le groupe.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?