AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeUne boulangerie incendiée cette nuit à Anse

Une boulangerie incendiée cette nuit à Anse

Il s'agit de la boulangerie située à proximité d'Aldi sur l'avenue de la première armée. La piste des suites d'un cambriolage et donc d'un incendie criminel est étudiée.
Une boulangerie incendiée cette nuit à Anse
© Martine BLANCHON - Incendie à la boulangerie de l'avenue de la première armée à Anse

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

C’est très tard dans la soirée d’hier que les riverains ont été alertés par la sirène du magasin. La boulangerie était la proie des flammes. Ce commerce, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitations, a été détruit par le feu.

Alertés, gendarmes et pompiers se sont rendus sur les lieux. Les premiers auraient constaté que la vitrine était brisée alors que le feu était sur l’arrière de la boutique. Les centres de secours d'Anse, Quincieux et Lachassagne (caserne des Crêtes) étaient présents avec chacun deux véhicules. Ceux de Villefranche (trois véhicules) et un infirmier de Belleville étaient également présents.

© Martine Blanchon : les secours d'Anse, Quincieux, Lachassagne, Villefranche devant la boulangerie incendiée

Deux personnes situées dans les appartements au-dessus de la boutique ont été intoxiquées et transportées à l’hôpital. Deux pompiers ont été aussi victimes des fumées et de gaz alors qu’ils portaient secours. Avec plus de 4 % de monoxyde de carbone dans le sang, ils ont dû être aussi transportés à l’hôpital. Ces personnes sont placées sous surveillance jusqu’à 15 h ce jour. Il pourrait être utile de les placer dans des caissons hyper-bar pour éviter tout nouvel accident.

L'incendie pourrait être d’origine criminelle

Lors de l’évacuation, deux jeunes personnes vivant dans les lieux ont prêté mains-forte aux soldats du feu pour évacuer des personnes âgées. Quatorze personnes au total ont été mises en sécurité. Les dégâts sont très importants dans la boutique (le matériel a fondu sous l’effet de la chaleur) et les appartements sont noircis. Les deux commerces jouxtant la boulangerie étaient fermés ce matin. Le patron de la bijouterie, sur les lieux, ne souhaitait pas s’exprimer. Un salon de coiffure est aussi dans le périmètre balisé pour les investigations.

Les gendarmes de la brigade criminelle ainsi que les services d’enquête judiciaire étaient sur les lieux ce matin et procédaient aux relevés d’usage. Au vu des premières constatations, l’incendie pourrait être d’origine criminelle avec l’hypothèse de la mise à feu pour effacer toutes traces. Une enquête est en cours.

© Martine Blanchon : la façade témoigne d'importants dégâts dans la boulangerie
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?