AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleUne année particulière pour Les Amis du musée Marius Audin

Une année particulière pour Les Amis du musée Marius Audin

Travaux au musée, conservation des collections et modernisation de la présentation des œuvres sont au programme de l'association.
Marie Haquet et Georges Grenet
©Christine Gesse - Marie Haquet et Georges Grenet

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le ,

Samedi 10 décembre, l’association des amis du musée Marius Audin, présidée par Georges Grenet, tenait son assemblée générale en mairie de Beaujeu, en présence de Marie Haquet, chargée de mission pour le musée, de Jean-Pierre Guillin, délégué de la fondation du patrimoine, et passionné de géologie beaujolaise, et du maire de Beaujeu Sylvain Sotton, car la ville est propriétaire du musée.

L’année qui vient de s’écouler a été, pour celui-ci, marquée par deux évènements majeurs : la disparition de Marise Durhône, cheville ouvrière du musée pour lequel elle a assumé la fonction, à titre bénévole, de conservateur pendant des décennies, et l’installation par Marie Haquet d’une exposition du musée hors les murs, dans la salle d’exposition au second étage de la Maison du terroir beaujolais. La communauté de communes et la mairie ont pour cela établi une convention.

Cette installation s’explique notamment par les travaux de rénovation du bâtiment municipal consacré au musée, pour en renforcer la sécurité et l’accessibilité. Ces travaux, contraints par l’architecte des bâtiments de France pour la partie extérieure et l’état des structures pour l’intérieur, ne permettent pas aujourd’hui d’envisager une réinstallation du musée à l’identique dans le bâtiment d’origine.

L'installation du musée hors de ses murs devrait durer trois ans au moins

Aussi, l’installation hors les murs d’une partie des collections, 120 pièces sur 10 000 estimées, devrait durer trois ans, elle retrace les 80 ans de l’histoire du musée. Elle a déjà attiré plus de 1 200 personnes depuis le 17 septembre où elle a été inaugurée en même temps que l’exposition de Jean Gadzac qui lui répond. Les Amis du musée ont contribué à hauteur de 900 € aux frais du scénographe de l’exposition.

En parallèle, Marie Haquet, aidée par les conseillers municipaux Adeline Bosc et Christian Dumoulin, a entrepris l’inventaire et le conditionnement des collections, en même temps qu’elle remettait aux Archives départementales des documents fragiles et que 49 œuvres en bois abîmées par les insectes ravageurs étaient confiées au centre de la conservation de Vesoul pour traitement anaérobie.

De nouveaux projets sont déjà en route, notamment l’exposition de Xavier Noël en relais de celle de Jean Gadzac à partir du mois de mai, le développement des visites guidées du musées certains dimanches, et, encore à l’état d’idée de projet, un colloque sur Marius Audin et ses fils, l’explication géologique de l’église Saint Nicolas. Le musée poursuit ainsi avec beaucoup d’énergie sa mise en valeur du patrimoine beaujolais.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?