AccueilACTUALITESCultureUne 81e édition pour le salon du Groupement des artistes beaujolais

Une 81e édition pour le salon du Groupement des artistes beaujolais

Créé il y a 80 ans, ce collectif proposera une exposition du côté de la salle des Échevins entre fin octobre et début novembre.
Lors de la remise des prix 2021 du salon du Gab.
© DR - Lors de la remise des prix 2021 du salon du Gab.

ACTUALITESCulture Publié le ,

Immortel, le salon du Groupement des artistes beaujolais. L'événement revient du 22 octobre au 6 novembre à la salle des Échevins de Villefranche. Le Groupement des artistes beaujolais (Gab) est né à Villefranche en 1941, créé par Jean Guillemet, fondateur de la Librairie des écoles et des éditions du Cuvier et par André Guillemin, miroitier. Lucien Ancel, peintre emblématique de Villefranche et dont une rue porte le nom, fut certainement le premier à les suivre ; Charles Baudu, professeur de dessin, en fut le premier président.

Une histoire de grands noms locaux

La première exposition a lieu du 4 au 18 mars 1941 à la galerie Claude Bernard d’André Guillemin, 226 rue Nationale, et regroupe 25 artistes ; dès l’année suivante, l’exposition s’installe dans le hall de la chambre de commerce, boulevard Gambetta. Des initiatives sont prises pour motiver les artistes : bourse à un "jeune", dons aux artistes prisonniers… En 1945, le nombre d’adhérents augmente et voit l’arrivée de Maurice Montet, qui a déjà exposé avec Maurice Utrillo et deviendra "Le Maître de Thizy" ou encore le Commandant Tournassoud, photographe des armées et grand-père de Mick Micheyl ; François Genesty, céramiste, en prend la présidence.

En 1949 le Gab est composé d’artistes variés, peintres, sculpteurs, photographes, dessinateurs, graveurs… Un thème original changeant chaque année est également créé pour inciter les peintres à se diversifier. Dès les années 50, la popularité du Gab explose et les exposants se bousculent : 39 en 1949, 72 en 1956, 95 en 1966. De nombreux membres se sont succédé à la présidence de cette académie.

Une soixantaine d'artistes aujourd'hui

Depuis 2018, le thème a été supprimé et remplacé par une large rétrospective du titulaire du Grand prix du salon de l’année précédente. Aujourd’hui, le salon du Gab est devenu une véritable institution en Calade et Elisabeth Grillot, qui en assure la présidence depuis 2001, s’attache à garder son esprit d’origine et de respect. Il regroupe 60 à 70 artistes débutants ou confirmés, ouvert désormais à tous les courants de peinture, sculpture ou dessin et se tient désormais en centre-ville dans la prestigieuse salle des Échevins, où il attire chaque année près de 2 000 visiteurs.

Plus d'infos : entrée libre ; ouvert tous les jours, de 14 h 30 à 18 h 30, du 22 octobre au 6 novembre à la salle des Échevins.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?