AccueilSPORTSCyclismeTour du Beaujolais 2022 : inédit pour ses 30 ans

Tour du Beaujolais 2022 : inédit pour ses 30 ans

Ce week-end, les routes du Beaujolais seront traversées par le peloton du Tour du Beaujolais 2022. Dès vendredi et jusqu’à dimanche, 21 équipes de six coureurs s’affronteront pour remporter le maillot jaune.
Tour du Beaujolais 2022 : inédit pour ses 30 ans
© Franck CHAPOLARD

SPORTSCyclisme Publié le , Baptiste CHUZEVILLE

Pour les 30 ans de l’événement, les organisateurs ont souhaité organiser un Tour du Beaujolais inédit qui se déroulera sur trois jours avec un chrono et une course cadette. Les hostilités débuteront le vendredi après-midi avec un circuit autour de Monsols (Deux Grosnes). Pour Simon Combes, le vainqueur de la dernière édition, cette première étape va être très importante : "Dès l’arrivée de l’étape de vendredi, on en saura plus sur le déroulé du Tour. Toutes les équipes vont vouloir faire bonne impression en allant chercher un maillot distinctif. De plus, il ne va pas vraiment avoir de round d’observation entre les leaders qui devront répondre présent dès les premiers kilomètres".

Daniel Jacob : "Fiers d'avoir pu rajouter ce chrono"

Ensuite, le samedi matin, les coureurs défileront un par un dans les rues de Salle-Arbuissonas pour disputer un contre-la-montre individuel. Cette épreuve est la grande nouveauté de cette année et Daniel Jacob, président de l’association depuis 1998 a hâte d’être à l’épreuve de samedi matin : "Voilà plusieurs années qu’on avait cette idée en tête de faire un contre-la-montre sur les routes du Beaujolais. Jusqu’à cette année, l’organisation d’une épreuve en plus était compliquée parce qu’il fallait plus de bénévoles, et ensuite il y a eu tous les problèmes liés à la pandémie. On est fiers d’avoir pu rajouter ce chrono à notre programme de ce 30e anniversaire."

C’est seulement à la fin du chrono que les coureurs auront atteint la moitié des étapes du Tour du Beaujolais. Bien que les deux dernières étapes du samedi et dimanche après-midi paraissent plus faciles, Anthony Barle, le manager principal du Vélo Club Villefranche Beaujolais reste prudent : "Les coureurs auront déjà deux jours de course sous la canicule dans les jambes, et la pression sera à son maximum. Avec une étape comme celle du dimanche ou de nombreux coureurs auront leur chance, il faudra rester discipliné et concentré dans le peloton pour s’assurer un bon résultat".

Neuf années de longue attente pour le VCVB

C’était en 2013, le Caladois Blaise Sonnery parvenait à remporter le dernier Tour du Beaujolais pour le VCVB. Depuis, quelques maillots distinctifs, quelques bons classements mais pas de victoire au général pour les locaux. Pour Anthony Barle, l’objectif de cette année est simple : il faut gagner "malgré tous les problèmes qu’on a eu depuis le début de la saison, on revient fort et notre dernier titre de champion d’Auvergne-Rhône-Alpes en est la preuve. Nous avons plusieurs coureurs capables de jouer le général cette année et nous souhaitons vraiment mettre fin à cette longue période sans maillot jaune le dimanche soir. Il va falloir être à l’attaque dès la première journée tout en évitant de griller trop d’énergie. En plus, il va faire très chaud et il va falloir gérer cette canicule. Et enfin, il ne faudra pas que nos coureurs négligent les deux dernières étapes qui pourront avoir leur importance au classement général." Pour ce week-end, le VCVB a décidé d’aligner une très grosse équipe avec Giacomo Ballabio, Anthony Chamerat, Thomas Joly, Maximilien Juillard, Tao Quemere et Larry Valavsory.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?