AccueilACTUALITESUn spectaculaire épisode de neige industrielle à Villefranche-sur-Saône

Un spectaculaire épisode de neige industrielle à Villefranche-sur-Saône

Des flocons qui tombent au lever du jour, un paysage et des routes blanchies, la conséquence d'un remarquable épisode de neige industrielle - ou neige de pollution - au sud de Villefranche sur Saône ce matin.
La rue d'Anse blanchie par la neige industrielle au sud de Villefranche ce matin.
© Julien Verchère - La rue d'Anse blanchie par la neige industrielle au sud de Villefranche ce matin.

ACTUALITES Publié le ,

Résultat, des routes et des trottoirs glissants et une ambiance étonnante lorsque l'on sait qu'aucune chute de neige n'était annoncée par Météo France.Un épisode de neige industrielle notable s'est produit vendredi 14 janvier au sud de l'agglomération de Villefranche. Autour de la porte d'Anse, du rond-point des Chantiers ou à Limas, des flocons fins mais serrés ont recouvert le paysage d'une fine pellicule blanche entre 7 h et 8 h 30.

Le phénomène, relativement courant à Villefranche, est lié à la pollution atmosphérique et aux activités industrielles dans ce secteur précis, ce qu'explique Météo France en détail.

"Ces chutes de neige se produisent par temps calme et froid en présence d'un puissant anticyclone hivernal avec une forte inversion de température. Cette inversion agit comme un couvercle et a pour effet d'emprisonner l'air près du sol empêchant la dispersion de l'humidité et de la pollution", explique l'organisme de prévisions sur son site internet.

© Julien Verchère

Neige industrielle : un phénomène de pollution difficile à prévoir

"Mais à elles seules ces conditions ne suffisent que rarement à produire de la neige, et c'est là que l'activité humaine intervient : la pollution liée aux industries, à la circulation, aux appareils de chauffage vient charger l'air ambiant d'humidité supplémentaire mais aussi de petites particules solides appelées noyaux de condensation", précise Météo France.

"Par température négative et en l'absence de vent, la vapeur d'eau se fixe sur ces noyaux, gèle et se transforme en neige. Cette neige très fine, qui tombe sous forme d'aiguilles, peut réduire fortement la visibilité et tombe localement autour de la zone polluée", achève l'organisme public.

Selon Météo France, il est difficile de prévoir ce phénomène, car les émissions humaines ne sont pas prises en compte dans les modèles météorologiques. "La concentration en noyaux d'origine industrielle et la physique qui régit la formation de glace à leur surface ne sont pas intégrés dans les modèles de prévision."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?