AccueilACTUALITESUn plan pour lutter contre l'habitat indigne

Un plan pour lutter contre l'habitat indigne

Après un premier plan entre 2007 et 2010 qui avait permis la réhabilitation de deux cent deux logements dont cent trente-trois locatifs, la CAVIL lance un deuxième plan d'intérêt général (PIG), qui s'adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs privés désireux de mettre leur bien aux normes et d'en améliorer la performance énergétique.

ACTUALITES Publié le ,

Ce sont ainsi quatre-vingt-dix logements qui pourront bénéficier d'aides, de subventions de l'ANAH (Agence nationale de l'habitat), de la CAVIL et de l'Etat, à hauteur globale respective de 1 489 158 euros, 712 297 euros et 75 600 euros. Pour Jean Picard, président de la CAVIL, "il s'agit d'allier le côté social et le développement durable qui font partie des compétences de la collectivité, cela fait partie de son plan de cohérence énergétique". Thomas Ravier, président de la commission cohésion sociale habitat de la CAVIL, souligne l'effet de levier sur les loyers que pourra engendrer le PIG. "En outre, ajoute-t-il, cela aura un impact sur l'activité économique locale, au niveau des entreprises de bâtiment de par les travaux qui seront engagés." Une permanence le jeudi de 9 h à 12 h (tél. 04 74 65 61 15) sera assurée par l'ARIM du Rhône, laquelle transmettra les aspects techniques à l'HESPUL, association orientée vers les économies d'énergie. Une équipe de spécialistes proposera alors un diagnostic du logement et les mesures à mettre en place, ainsi qu'une estimation des subventions ou crédits d'impôt pouvant être obtenus. La CAVIL mettra également en place un accompagnement pour évaluer l'évolution de la consommation d'énergie, ainsi que des explications techniques sur les équipements mis en place.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?