AccueilVILLEFRANCHEA la uneUn nouveau bâtiment pour la sécurité urbaine

Un nouveau bâtiment pour la sécurité urbaine

Dans l'ancien bâtiment de la rue Paul-Bert, la configuration des locaux s'avérait inadaptée à l'organisation du service.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

C'est pourquoi la municipalité a envisagé en 2011 de construire un nouvel hôtel de police au même endroit. Comme il se doit, ce projet avait fait l'objet d'une délibération en conseil municipal. "Malgré quelques travaux de propreté réalisés ces dernières années, les locaux ne répondent plus aux besoins de service", avait souligné à l'époque Bernard Perrut. Les travaux de démolition ont débuté à l'automne 2012. Tous les services de police ont alors été installés au rez-de-chaussée de la mairie. "Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une réflexion globale d'urbanisme sur le secteur du boulevard Gambetta à l'ouest, rue Paul-Bert au sud, rue Gagnepain à l'est et place Roger-Rousset au nord", avait précisé Daniel Banck, adjoint au maire, délégué à l'aménagement de l'espace urbain et au stationnement lors de cette séance du conseil municipal.

"Une police de proximité"

Deux ans après son déménagement à l'hôtel de ville, la sécurité urbaine a intégré ses nouveaux locaux qui lui permettent de regrouper, en un seul lieu, moyens humains et matériels au 228 rue Paul-Bert.
Au rez-de-chaussée, on peut découvrir un pôle spacieux dédié à l'accueil.
"Nous accordons beaucoup d'importance à l'accueil téléphonique et à cet espace où les actes de mains courantes sont déposés. C'est un lieu où nos concitoyens ont besoin d'écoute", souligne Bernard Perrut. Au même niveau, M.?Dégatier, médiateur municipal, assure des permanences.
Le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance est logé au premier étage. Il est le cadre de concertation concernant les priorités de la lutte contre l'insécurité et la prévention de la délinquance dans les communes et réunit tous les acteurs de la sécurité et de la prévention de la délinquance du territoire (police nationale, police municipale, justice, Education nationale, bailleurs sociaux, associations, services municipaux, etc.) travaillent ensemble pour entre autres des actions de prévention.
Le second étage est réservé à la police municipale. "Une police de proximité, tient à souligner Bernard Perrut. Elle a un rôle de prévention, d'écoute, de surveillance et d'intervention." Une équipe de 21 policiers est dédiée à toutes ces tâches. "La police municipale travaille en bonne concertation avec la police nationale", indique Jean-Pierre Cally, directeur du service de la sécurité urbaine. Les patrouilles de nuit sont organisées conjointement. Présence sur les événements, opération tranquillité vacances, prévention notamment auprès des seniors concernant le vol par ruse : l'action de la police municipale est diversifiée.
Le troisième étage de l'hôtel de police accueille le service place et marchés et l'unité de contrôle de stationnement. En ce qui concerne la première entité, il s'agit de gérer les lieux publics, les marchés, les droits de voirie, les droits de terrasses, les spectacles de rue, etc. Six agents de surveillance de la voie publique (ASVP) travaillent au contrôle du stationnement.
Le centre de superviseur urbain de la vidéosurveillance est installé dans ces locaux. Ce sont en tout quatre personnes qui se relaient pour visualiser les images. A Villefranche, 130?caméras ont été installées. La municipalité en a prévu douze nouvelles dans les mois qui viennent.
Enfin, le quatrième étage est réservé aux vestiaires et au restaurant du service.
Pour cet équipement, la ville de Villefranche a investi deux millions d'euros.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?