AccueilACTUALITESUn lynx aperçu à Lamure-sur-Azergues

Un lynx aperçu à Lamure-sur-Azergues

L'animal a été filmé par des chasseurs qui se sont retrouvés face à lui samedi 12 novembre.
Un lynx aperçu à Lamure-sur-Azergues

ACTUALITES Publié le ,

"J'étais surpris évidemment, surtout en étant à 10 m de l'animal. On va à la chasse pour vivre ce type de moment-là". Quelques jours après avoir filmé un lynx, Loïc Pognant-Gros n'en revient toujours pas.

Samedi 12 novembre, cet habitant de Cogny participait à une battue aux sangliers dans une forêt de Lamure-sur-Azergues, quand lui et deux autres membres de la société de chasse de la commune ont aperçu et filmé le félin, traversant un sentier au milieu de la zone boisée. "D'autres chasseurs présents avec nous pour cette battue l'avaient repéré quelques instants plus tôt, nous informant par talkie-walkie qu'il remontait à notre niveau et que nous allions le croiser en limite de la zone de battue. J'avais donc préparé mon téléphone portable pour le filmer", raconte le chasseur.

Un lynx, "probablement un mâle"

Didier Dailly, ingénieur coordinateur du service technique à la Fédération départementale des chasseurs du Rhône et de la Métropole de Lyon et correspondant pour l’Office français de la biodiversité, a pu le confirmer après visionnage de la vidéo : "Il s'agit bien d'un lynx, probablement un mâle si l'on regarde bien sa corpulence. Un mâle est d'ailleurs 25 % plus lourd qu'une femelle. Sur la vidéo, l'animal est tranquille, malgré la présence humaine. Un lynx a un comportement différent du loup Il n'y avait pas de risque pour les chasseurs."

La présence d'un lynx dans les monts du Beaujolais reste évidemment un événement exceptionnel. Car le coeur de la population se situe dans des zones plus montagneuses, en Franche-Comté et dans le Jura notamment. "C'est un animal qui vit sur de grands territoires, en relief, et qui chasse le chevreuil et le chamois. Franchir des zones de plaine n'est pas si fréquent pour un lynx, même si nous avons déjà observé l'espèce dans la plaine de l'Ain par exemple. Récemment, la fédération départementale de chasse de Saône-et-Loire a aussi pu identifier deux lynx en photo. Dans notre département, on sait que la population de chevreuils a baissé depuis dix ans, en raison de leur état de santé et des sécheresses à répétition, impactant la reproduction et la dynamique de population sur notre territoire", explique Didier Dailly.

On va mener des investigations"

Il faut remonter à 2011 pour retrouver une trace de l'espèce dans le Beaujolais. L'animal avait été identifié par des photos dans la Haute Vallée d'Azergues. "À Lamure-sur-Azergues, c'est grâce à cette vidéo de qualité que nous avons pu l'identifier. C'est une observation rare et donc exceptionnelle".

Le document a justement été transmis à l'Office français de la biodiversité pour essayer d'identifier toutes les caractéristiques de ce lynx : tâches du pelage, etc. "On va mener des investigations sur la zone où il a été aperçu pour trouver des traces d'ADN, sachant que l'Office français de la biodiversité dispose d'une importante base de données. Est-ce le même lynx que celui photographié en 2011 ? Les photos et la vidéo seront comparées pour voir si, effectivement, il y a des similitudes", répond Didier Dailly.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?