AccueilACTUALITESUFC Que Choisir : à Villefranche-sur-Saône l'association cherche désespérément des bénévoles

UFC Que Choisir : à Villefranche-sur-Saône l'association cherche désespérément des bénévoles

Avec un manque trop important de bénévoles depuis plusieurs mois, l'UFC Que Choisir de Villefranche-sur-Saône a dû fermer ses portes début janvier 2023.
UFC Que Choisir : à Villefranche-sur-Saône l'association cherche désespérément des bénévoles
DR

ACTUALITES Publié le ,

L'antenne caladoise de l'UFC Que Choisir a dû fermer ses portes début janvier 2023, faute de bénévoles suffisant pour continuer à faire vivre l'association.

Il manque au moins trois bénévoles pour réouvrir

"On était quatre, deux bénévoles sont partis en fin d'année et on ne pouvait plus continuer avec aussi peu de monde", souffle le responsable de l'association de Villefranche-sur-Saône, Georges Keusseyan. Il précise d'ailleurs qu'avant la crise du Covid ils étaient une dizaine à s'investir dans l'antenne locale. "Avec la crise sanitaire beaucoup de bénévoles nous ont quitté", souligne-t-il.

L'UFC Que Choisir propose d'informer d'aider les consommateurs qui rencontreraient des situations conflictuelles lors de leurs achat. "On est là pour aider les gens à régler leurs litiges avec les entreprises. Ils viennent lors de la permanence du vendredi matin, on monte un dossier, on l'étudie et on les accompagne", détaille Georges Keusseyan.

Pour pouvoir réouvrir le service le responsable estime qu'il faudrait trouver entre deux et trois personnes supplémentaires. "Cela nous permettrait d'assurer convenablement notre permanence hebdomadaire", glisse-t-il.

Il faudra désormais faire ses démarches à Lyon

Pour l'instant, les personnes qui pourraient rencontrer des soucis et qui auraient besoin de faire appel à l'association devront se tourner vers le groupe local de Lyon. Une situation qui attriste Georges Keusseyan. "C'est vraiment dommage qu'il n'y ait plus d'aide possible dans le nord du département".

Si toutefois des personnes seraient intéressées pour donner un coup de main à l'association caladoise, le responsable assure que, "il n'y a pas besoin d'avoir de connaissances particulières, il suffit de savoir être à l'écoute des personnes qui viennent nous voir".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 16 mars 2023

Journal du16 mars 2023

Journal du 09 mars 2023

Journal du09 mars 2023

Journal du 02 mars 2023

Journal du02 mars 2023

Journal du 23 février 2023

Journal du23 février 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?