AccueilVAL DE SAONEBords de SaôneTrévoux : la gendarmerie aussi a son composteur partagé

Trévoux : la gendarmerie aussi a son composteur partagé

L'équipement a été inauguré samedi 10 septembre dernier par la Communauté de communes Dombes Saône Vallée.
Elus, habitants et gendarmes réunis autour du composteur partagé inauguré le 10 septembre.
© CCDSV - Elus, habitants et gendarmes réunis autour du composteur partagé inauguré le 10 septembre.

VAL DE SAONEBords de Saône Publié le ,

Qui a dit que les "bleus" n'avaient pas la main verte ? Depuis samedi 10 septembre, la gendarmerie de Trévoux compte un nouvel équipement, à savoir un composteur partagé à proximité de ses locaux. Le dispositif a été inauguré par la Communauté de communes Dombes Saône Vallée (CCDSV) sur place, compétente en matière de collecte et de traitement des déchets.

Une action qui s'intègre dans le programme de prévention des déchets de la CCDSV pour les 19 communes de son territoire (auxquelles il faut ajouter Jassans-Riottier). "La collectivité doit tout mettre en œuvre pour répondre aux objectifs de réduction des déchets, explique Vincent Lautier, vice-président en charge de la gestion des déchets. Un levier essentiel est d’accompagner les habitants à limiter leur production de déchets en tout premier lieu, en limitant le gaspillage alimentaire notamment puis à mieux trier et valoriser les déchets produits. Je suis donc très heureux de vous présenter ce 5e site de compostage partagé installé à la gendarmerie, à destination de 36 familles de gendarmes installées sur site".

Dans les chiffres, le compostage devrait permettre une réduction significative des déchets produits par les ménages. Les organiques comme les épluchures de légumes, les feuilles mortes ou les tailles de haies représentent 40 à 60 % de la poubelle d'ordures ménagères. L'équipement de la gendarmerie est en partenariat avec l'institution militaire et la mairie. Un composteur "facile d'accès, avec l'aide d'un bio seau distribué sur place, le jour de l'inauguration", détaille la CCDSV.

Trois bacs de 600 L chacun

Le composteur, fabriqué par La Recyclerie, comprend trois bacs à compost de 600 L chacun. Le premier reçoit les apports des habitants issus de leurs poubelles (marc de café, sachets de thé, coquilles d'œufs, etc.), le second stockera le broyat et le troisième sera destiné à la maturation du compost. À l'issue de neuf mois de maturation, le compost 100 % gratuit et naturel pourra être utilisé "en amendant pour les plantations municipales et celles des habitants".

De son côté, l'adjudant-chef Olivier Béney, dans un communiqué, a rappelé que "cette volonté de la gendarmerie de s’inscrire dans une politique de protection de l’environnement se traduit également par une politique générale et des initiatives locales davantage tournées vers le développement durable, que ce soit sur le volet immobilier, la gestion des déchets, le recyclage de matériels périmés, ou encore la mise en œuvre de modes d’action dits "verts". La mise en service d'un composteur partagé dans notre caserne de Trévoux est un exemple concret de cette volonté des gendarmes et de leur famille d'adopter des comportements plus éco-responsables".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?