AccueilAINTraitement de l'air : à Beynost, le souffle de la croissance accompagne toujours Airvance

Traitement de l'air : à Beynost, le souffle de la croissance accompagne toujours Airvance

Prolongeant la forte dynamique enregistrée en 2022, le groupe aindinois Airvance, dirigé par Laurent Dolbeau, signe une acquisition stratégique et se donne les moyens de franchir un nouveau palier dès ce début d’année.
Laurent Dolbeau dirige Airvance Group depuis sa création en 2020.
© Airvance Group - Laurent Dolbeau dirige Airvance Group depuis sa création en 2020.

AIN Publié le , Jacques DONNAY

En établissant un nouveau chiffre d’affaires record à la fin de l’exercice 2022, à 550 millions d'euros contre 505 millions l’année précédente, Airvance Group s’est joué d’un contexte international que Laurent Dolbeau, son directeur général, redoutait quelques semaines après le début de l’invasion russe en Ukraine. Pour boucler cet exercice historique et attaquer le suivant sur les mêmes bases, le groupe basé à Beynost vient de finaliser une croissance externe stratégique.

"Avec l’acquisition d’AEIB Ventilateurs, nous renforçons nos moyens de production dans le secteur du désenfumage. Dans le même temps, cette opération nous ouvre de nouveaux marchés, comme le nucléaire et la marine, où ils ont un savoir-faire reconnu", se réjouit Laurent Dolbeau, qui espère développer des synergies au niveau des offres de produits.

Employant une cinquantaine de salariés à Tresses, dans la région bordelaise, AEIB Ventilateurs a réalisé 8 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2021. Cette PME familiale, créée il y a près de 50 ans, conçoit et fabrique des solutions de désenfumage et de ventilation industrielle destinées aux atmosphères explosives ou dangereuses. Présente dans le secteur de la défense et du nucléaire, elle a développé ces dernières années plusieurs gammes de ventilateurs de désenfumage en collaboration avec Airvance Group.

600 millions d'euros, nouvel objectif d'Airvance Group

Fort de ces nouvelles compétences, Airvance affiche des ambitions intactes et espère tangenter rapidement la barre des 600 millions d'euros de chiffre d’affaires. Laurent Dolbeau s’attend cependant à un ralentissement de l’activité.

"Comme nous sommes positionnés sur le créneau du second œuvre du bâtiment, nous subissons avec un peu de retard les aléas du marché de la construction. Celui-ci ayant commencé à freiner, nous serons fatalement impactés", analyse-t-il.

Néanmoins, le directeur général d’Airvance Group reste optimiste et n’entend pas s’écarter du modèle qu’il défend depuis plusieurs années. "Il est basé sur une stratégie de développement équilibrée, mariant croissance organique et croissance externe", rappelle-t-il. Glissant ainsi entre les lignes l’idée que de nouveaux sujets d’acquisition pourraient se dévoiler dans un avenir proche.

Expert en ventilation, traitement et qualité de l’air intérieur pour les bâtiments, Airvance Group emploie 1 800 personnes et réalise 50 % de son chiffre d’affaires à l’international. Présentes dans le résidentiel, le tertiaire, l’hospitalier, les salles propres et l’industrie, ses solutions vont de la ventilation à la récupération d’énergie, en passant par le traitement de l’air, la distribution, la diffusion, la protection incendie, la filtration, la climatisation, le chauffage et l’isolation des réseaux aérauliques.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?