AccueilSPORTSCyclismeTour du Beaujolais : "c'était une belle édition"

Tour du Beaujolais : "c'était une belle édition"

Le 30e Tour du Beaujolais a autant souri aux coureurs du VCVB qu'aux organisateurs qui tirent un bilan très positif de l'épreuve.
Tour du Beaujolais : "c'était une belle édition"
©Franck Chapolard - Le peloton dans la montée en direction de Saint-Laurent-d'Oingt.

SPORTSCyclisme Publié le ,

Mi-juin, alors que la première canicule sévissait, les organisateurs du Tour du Beaujolais avaient déjà le sourire. Parce que le Vélo Club Villefranche Beaujolais avait quasiment raflé tous les maillots, dont le jaune pour Tao Quéméré. Mais aussi parce que cette 30e édition s'était déroulée sans accroc majeur.

Un mois et demi plus tard, Daniel Jacob (président), Jean-Pierre Chevalier (directeur de l'organisation) et Alain Lassara (trésorier) restent satisfaits. "Sportivement, c'était une belle édition, répond le directeur de l'organisation. Avec sa victoire, le VCVB marque un grand coup dans l'histoire du Tour du Beaujolais. Et l'engouement autour de cette première étape, le vendredi, à Deux-Grosnes nous a conforté dans notre décision d'organiser une étape dans le Haut Beaujolais."

©Franck Chapolard : Daniel Jacob et Jean-Pierre Chevalier, avant le départ de la troisième étape, à Salles-Arbuissonnas.

Un engouement croissant

Cette 30e édition voyait justement l'ajout d'une quatrième étape, sur une journée supplémentaire, le vendredi donc. "C'est une idée qui remonte à plusieurs années déjà. Et cette 30e édition était l'occasion idéale pour ajouter cette quatrième étape. Même si c'était du travail supplémentaire, budgétairement, c'était possible, grâce à nos partenaires", explique Daniel Jacob.

Le président se félicite de l'engouement croissant pour le Tour du Beaujolais. Si le public aux bords des routes, moins nombreux qu'à l'accoutumée, a certainement été "refroidit" par les fortes chaleurs, le comité d'organisation peut s'appuyer sur des partenaires toujours plus nombreux. "C'est un phénomène qu'on n'observait pas il y a encore quelques années. On sent que notre épreuve prend de l'ampleur. La soirée de présentation du tour, au château des Loges au Pérréon, a été très appréciée. Les élus et les communes nous sollicitent aussi pour accueillir des étapes. Le travail paye", se réjouit Daniel Jacob.

En 2023, on ne change pas une formule qui plaît

Pour l'édition 2023, le comité d'organisation conservera la même formule, soit une course sur trois jours, en quatre étapes, dont un contre-la-montre. L'épreuve se déroulera les 9, 10 et 11 juin. Seul inconnu à ce jour, le tracé. "On en saura plus durant l'automne", précisent les organisateurs, qui vont prochainement rencontrer des communes du Beaujolais désireuses d'accueillir le départ ou l'arrivée d'une étape. "Nous voulons couvrir toutes les zones du Beaujolais, exprime néanmoins Jean-Pierre Chevalier, le directeur de l'organisation. On veut que le Tour du Beaujolais réponde à tous les styles de coureur, du plat pour les sprinteurs et des côtes pour les grimpeurs. Et l'idée serait que la dernière étape soit la plus difficile."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?