Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Thoissey : Bruno Maringue, la disparition d'un grand chef de la région

le - - A la une

Thoissey : Bruno Maringue, la disparition d'un grand chef de la région
Toques blanches lyonnaises - Bruno Maringue dans son restaurant à Thoissey.

Ce cuisinier reconnu et défenseur du terroir est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 56 ans.

L'emblématique chef Bruno Maringue a rejoint les étoiles de la cuisine dans la nuit de samedi à dimanche. Il est décédé à 56 ans des suites d'une longue maladie. Ses obsèques auront lieu jeudi 3 mai à 15 h à l'église de Thoissey.

Avec Valérie Dorme, il présidait depuis 2010 aux destinées du restaurant Côté Saône, immanquablement situé au port de Thoissey, sous le regard bienveillant du pont. Un établissement transformé en restaurant bistronomique par ce chef passionné, au service des produits du terroir et des saveurs de la région.

Sur la carte, on peut citer parmi les spécialités incontournables les grenouilles fraîches, la volaille de Bresse aux morilles ou encore l'oeuf à la neige "Bruno".

HÉRITIER D'UNE TRADITION FAMILIALE

Passé par des maisons aussi célèbres que Bocuse, le Bristol ou Lameloise, Bruno Maringue se présentait comme l'héritier d'une tradition familiale. Il était le petit-fils de Paul Blanc (fils cadet de l'illustre mère Blanc, et oncle du non moins célèbre Georges), qui ouvrit Le Chapon fin à Thoissey en 1932. Une institution bien au-delà de la région, un temps doublement étoilé au Michelin.

Bruno Maringue y passa seize ans, jusqu'à la fermeture définitive en 2004. Avant de perpétuer l'amour de la cuisine et des beaux produits à travers le projet Côté Saône.

EMOTION CHEZ LES AMOUREUX DE LA BELLE CUISINE

L'émotion est grande dans le monde de la cuisine après l'annonce de cette disparition. De nombreux gourmets, clients et amis ont fait part de leur désarroi sur les réseaux sociaux, tout comme une brochette de chefs à l'image de Christophe Marguin, président des Toques blanches lyonnaises. L'association a collectivement fait part de sa tristesse "après le décès d'un ami".

Il y a un peu plus de trois ans, la journaliste et présentatrice Odile Mattéi avait consacré un numéro de son émission "Goûtez Voir", diffusée sur France 3 Rhône-Alpes, à Bruno Maringue et à la manière dont celui-ci sublimait les produits du terroir, à la croisée du Beaujolais, du Val de Saône et de la Dombes.

Julien VERCHÈRE




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide