AccueilLOISIRSCôté spectaclesThéâtre de Villefranche : coup d'envoi de la saison ce soir avec un spectacle haut-de-gamme

Théâtre de Villefranche : coup d'envoi de la saison ce soir avec un spectacle haut-de-gamme

Dans le cadre de la Biennale de la danse de Lyon, le théâtre propose deux univers sensibles différents "Sisyphe heureux" ce soir et "Allegria" le 26 septembre.
Les lois de la gravité opèrent dans cette danse engagée.
Guy Delahaye - Les lois de la gravité opèrent dans cette danse engagée.

LOISIRSCôté spectacles Publié le ,

Théâtre, musique, danse, cirque, humour …, le menu de la saison 2018/2019 sera éclectique et copieux. démarrer et en beauté avec de la danse contemporaine vendredi 21 septembre. En effet, "Sysiphe heureux" du chorégraphe grenoblois François Veyrunes par la compagnie 47- 49 a fait récemment l'unanimité dans la presse nationale.

Sur scène : trois danseurs et trois danseuses luttent pour maintenir un équilibre entre le masculin et le féminin. "De la maîtrise du geste dans les solos à la force physique déployée dans les duos, les corps n'ont jamais été aussi beaux à observer. Les lois de la gravité opèrent dans cette danse très engagée qui semble être taillée dans la pierre où les corps entrelacés forment des créatures chimériques".

Une rencontre avec le chorégraphe et les danseurs est prévue à l'issue de la représentation.

"ALLEGRIA " : LA DANSE DE KADER ATTOU EST OUVERTE SUR LE MONDE

On reste dans le haut de gamme puisque le théâtre accueillera mercredi 26 septembre à 19 h 30 et jeudi 27 septembre à 20 h 30 Kader Attou, directeur du Centre chorégraphique national de La Rochelle et à la tête de la Compagnie Accrorap et présentera "Allegria". Huit danseurs explorent avec légèreté le monde qui les entoure. "Allégria se veut avant tout une pièce joyeuse et tendre comme un poème dansé à la vie".

Donner la parole aux corps pour sublimer une réalité et partir d'un minuscule geste du quotidien pour le faire s'envoler vers un subtil mouvement poétique, tel est la trame de ce spectacle. "Kader Attou nous raconte toujours une histoire", précise la directrice du théâtre. "Entouré de complices, mais aussi de nouveaux danseurs, Kader il livre un imaginaire ludique et sensible, légèrement mélancolique".

Une rencontre est également prévue à l'issue du spectacle. Une répétition publique est programmée jeudi 27 septembre de 16 h 30 à 17 h 30. Gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles.

Laurence CHOPART

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 03 novembre 2022

Journal du03 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?