Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Tennis : Claire Feuerstein remporte l'Open international Engie

le - - Autres sports

Tennis : Claire Feuerstein remporte l'Open international Engie
Jean-Louis NAVARRO - Claire Feuerstein a montré beaucoup de détermination pour s'imposer à Mâcon.

L'édition 2016 de l'Open féminin WTA de Mâcon a ouvert avec un plateau relevé.

Le groupe des têtes de série était emmené par la Française Irina Ramialison (n° 294), forte d'un circuit victorieux aux Antilles. La Belge Sofie Oyen, lauréate en 2015, la Française Kinnie Laisné, quart de finaliste en 2015, l'Italienne Ana-Giulia Remondina, finaliste en 2013, la Biélorusse Vera Lapko, vainqueur de l'Open d'Australie junior, et la Française Marion Arcangioli, candidate au top 100, complétaient le tableau principal. La Bourguignonne Julie Gervais, championne de France 2e série, était également sur les courts de l'allée Jean-Bouin, au même titre que Claire Feuerstein, qui a brillé sur le circuit du Grand Chelem en 2014. Présente aussi à Mâcon, la jeune Manon Léonard, détentrice de la coupe de France des jeunes, débutait sur le circuit senior. Cette dernière créait d'ailleurs la première surprise en entrant dans le tableau final, après sa victoire contre la Suissesse Dominique Meyer. Il en était de même pour Marie Mattel, finaliste des Petits As, qui passait le premier tour d'Elite en battant l'Allemande Jil Nora Engelmann. En revanche, Julie Gervais sortait prématurément, battue par l'Italienne Gioia Barbieri.  Kinnie Laisné connaissait le même sort face à la Belge Liebens, sur abandon.
Chez les prétendantes au dernier carré, la Serbe Vensa Dolonc, habituée du Grand Chelem et de la Fed Cup, pointait le bout de sa raquette aux côtés des favorites logiques. L'ancienne 84e mondiale était la première à s'installer en demi-finale. Elle était rejointe par les trois Françaises, Manon Arcangioli, Irina Ramialison et Claire Feuerstein. Les deux premières s'arrêtaient là, mais la troisième entrait en finale face à Dolonc. La Grenobloise confirmait ainsi son retour en forme, après une longue interruption pour cause d'opération au poignet. Et elle débutait parfaitement sa finale en remportant facilement le premier set (6-2). Mais la Serbe se rebiffait dans la deuxième manche et contraignait Feuerstein à une troisième manche (4-6). La joueuse des Balkans accélérait, dès le premier jeu. La Française résistait bien, enlevait le dernier set (6-4) et s'adjugeait sa première victoire depuis 2014. En parallèle, le tournoi de doubles était remporté par la paire Manon Arcangioli/Silvia Nijiric qui a battu Emilie Francati et Vera Lapko (7-5, 7-6).




Jacqueline FABRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer