Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Taxe à 25 % sur les vins français aux USA : le député du Beaujolais interpelle le gouvernement

le - - Politique

Taxe à 25 % sur les vins français aux USA : le député du Beaujolais interpelle le gouvernement
Inter Beaujolais / archives - Le député du Beaujolais réagit suite à la décision américaine de taxer les vins français.

Bernard Perrut, député LR du Rhône, relaie les vives préoccupations de la filière viticole.

Bernard Perrut, député Les Républicains de la 9e circonscription du Rhône, interpelle vendredi 11 octobre le gouvernement "au nom des viticulteurs et négociants du Beaujolais suite à la décision des Etats-Unis de taxer à 25% certains produits européens". Une décision qui fait suite au jugement de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) la semaine dernière, entérinant la fait qu'Airbus avait bénéficié de subventions de pays européens ayant porté préjudice à son concurrent américain Boeing.

Un litige vieux de quinze ans enfin tranché et la possibilité offerte aux USA de taxer des produits issus du Vieux continent pour une enveloppe totale de 6,8 milliards d'euros, soit le montant estimé du dommage subi. Une décision qui a semé l'inquiétude dans le vignoble beaujolais.

Bernard Perrut s'est adressé au Premier ministre et au ministre de l'Agriculture "pour demander que la France intervienne au niveau européen suite aux annonces de l'administration Trump". Alerté par les organisations viticoles, le parlementaire LR estime qu'il s'agit "d'une très mauvaise nouvelle pour le vignoble du Beaujolais car les USA sont le premier client de ce vignoble, avec 25 millions d'euros et plus de 6 millions de bouteilles, soit 22 % de part de marché".

"TROUVER UN COMPROMIS"

"Les responsables viticoles m'ont indiqué s'attendre à un net ralentissement des ventes -entre 40 et 50 %- pour la campagne des beaujolais primeurs, en raison d'une hausse des prix qui sera jugée trop forte par les importateurs et les distributeurs, alors même que les USA sont la deuxième destination export, avec un peu plus de 1,7 million de bouteilles", souligne Bernard Perrut.

Le député s'inquiète également pour les ventes des vins de garde, "d'autant plus que d'autres pays concurrents vont profiter de la situation pour faire des offres promotionnelles". Il demande au gouvernement de travailler à un compromis "le plus vite possible" entre les Etats-Unis et l'Union Européenne. Appelant enfin de ses vœux un plan d'aide collectif pour soutenir les acteurs de la filière viticole.

J.V.


RETROUVEZ NOTRE SUJET COMPLET CONSACRÉ À CE DOSSIER DANS LE JOURNAL ACTUELLEMENT EN VENTE EN KIOSQUES




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer