AccueilVAL DE SAONERégion de BellevilleTaponas : CNSE fait don de vestiaires aux communes de la CCSB

Taponas : CNSE fait don de vestiaires aux communes de la CCSB

L'entreprise, qui construit des bases-vie mobiles, a décidé de fournir la communauté de communes avec des équipements initialement destinés à la ferraille.
Frédéric Pronchéry, Frédéric Jolyon et Nicolas Stauffer.
©Viviane Gobert - Frédéric Pronchéry, Frédéric Jolyon et Nicolas Stauffer.

VAL DE SAONERégion de Belleville Publié le ,

L’entreprise CNSE à Taponas fait partie du groupe de constructions modulaires GSCM, un groupe français qui comprend aussi Bordard, Decortes, Deltamod et Daudun. Elle a comme activité principale la fabrication de bases-vie mobiles.

Pour les équiper, elle s’approvisionne en blocs-vestiaires modulables, la plupart de deux portes. Mais ces produits, plus fragiles qu’ils n’y paraissent, souffrent parfois de quelques défauts qui les font retirer des équipements (menues rayures, petits enfoncements, portes légèrement voilées).

Plutôt que de les récupérer avec un coût de transport dissuasif, les fournisseurs ont préféré les laisser à l’entreprise. Pour qu’ils ne restent pas à rouiller en stockage extérieur ou pire, soient envoyés à la ferraille, Frédéric Jolyon, directeur général, a eu l’idée de les proposer à la commune de Belleville.

Comme le lot était constitué d’une centaine de blocs-vestiaires, le maire, Frédéric Pronchéry, s’est à son tour tourné vers la Communauté de communes Saône Beaujolais pour en faire bénéficier les autres communes du territoire.

Frédéric Jolyon explique que sa démarche, qui entre dans la logique actuelle de récupération et de non-gaspillage, répond aussi à une demande expresse des actionnaires de remplir l’engagement RSE (responsabilité sociale des entreprises) du groupe.

Près de 9 000 € d'équipements

Pour Frédéric Pronchéry, c’est "une action qui a du sens". Toutes les mairies intéressées sont déjà venues chercher ces aménagements, dont une dizaine sont aussi allés à la recyclerie de Lancié, comme l’explique Nicolas Stauffer, du Centre technique municipal de Belleville-en-Beaujolais, avec des fonctions à la CCSB.

Les maires de ces différentes communes et Jacky Ménichon, président de la CCSB, remercient l’entreprise pour ce don qui représente une valeur d’achat de presque 9 000 €.

Dans le cadre de son engagement RSE, CNSE compte aller beaucoup plus loin. En attendant un gros projet qui pourrait se finaliser d’ici la fin de l’année, elle est entrée dans une démarche active pour pallier l’énergie gaz pour ses clients.

Elle a ainsi équipé une base-vie à l’énergie solaire, pour répondre aux attentes de demain. Présentée au salon du bâtiment la semaine dernière, elle a tant suscité l’intérêt qu’elle a déjà dû repartir en démonstration.

Quant aux bâtiments de CNSE même, ils fonctionnent avec une pompe à chaleur et encore un peu de gaz pour les ateliers, la pompe à chaleur étant "ce qui émet le moins de CO2", d’après Frédéric Jolyon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?