AccueilVILLEFRANCHEA la uneStationnement : l'avenue du Promenoir devient en partie payante

Stationnement : l'avenue du Promenoir devient en partie payante

"L'ensemble des mesures prises concernant le plan de stationnement a permis d'augmenter la capacité d'accueil des visiteurs de 3 260 véhicules par jour", souligne Daniel Banck, adjoint en charge de l'aménagement de l'espace urbain en séance du conseil municipal lundi soir, en ajoutant que quatre mille places de stationnement gratuit en périphérie du centre-ville sont disponibles à moins de 10/15 minutes à pied, le long des rues ou sur les parkings gratuits.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,


Après avoir présenté le bilan du plan de stationnement adopté en 2010, l'élu a annoncé l'extension et la modification de la zone payante des rues : avenue du Promenoir, rue de la Gare et rue de Stalingrad.
"Compte tenu de la forte demande sur les parkings Carnot et Libération, il est proposé d'étendre la réglementation payante en zone courte durée sur l'avenue du Promenoir, sur sa partie longeant la place de la Libération", argumente Daniel Banck . Cela représente en tout trente et une places supplémentaires, en forte rotation. "Elles bénéficieront non seulement aux commerçants de la rue d'Anse mais aussi aux professionnels de la santé situés sur l'avenue du Promenoir", justifie l'élu.

Les changements de la zone tarifaire concernent également les environs de la gare

"L'attractivité de la gare et la présence de nouveaux commerces ont entraîné une hausse de fréquentation du stationnement dans les rues de Stalingrad, de la Gare, le parking de la gare qui sont aujourd'hui réglementés en longue durée", expose l'élu .
Les rues de la Gare et de Stalingrad passent en courte durée
"Afin d'améliorer l'offre à destination de la clientèle des commerces, il est proposé de passer les rues de la Gare et de Stalingrad en courte durée", annonce Daniel Banck. Cela représente cinquante-deux places sur lesquelles la rotation est au moins 2,5 supérieure à celle constatée en longue durée.
L'ensemble de ces mesures prendra effet au 1er juin 2013.

Les oppositions s'abstiennent

Sur ce rapport, le groupe de Gauche s'est abstenu ainsi que le groupe Divers droite représenté par Daniel Lièvre qui avait le pouvoir de Pascal Ronzière.
Alain Galland réclame des parkings de dissuasion et proteste contre ces nouvelles mesures. "Dès qu'il y a des problèmes de stationnement, on étend la réglementation payante?!", s'exclame l'élu. Daniel Lièvre a indiqué être réservé en ce qui concerne le secteur de la gare puisqu'il y a un parking souterrain à Carrefour Market.
Par ailleurs les deux oppositions sont montées au créneau. Alain Galland et Daniel Lièvre ont demandé pourquoi ils n'ont pas eu connaissance de ce rapport. "Ils ont été présentés en commission et vous n'étiez pas présents", a répondu Bernard Perrut. "Difficile de participer à toutes les commissions quand on travaille", a répliqué alors Alain Galland. Michèle Brun-Piguet (PS) est intervenue dans le débat en rétorquant que lors de la dernière commission culture elle était la seule participante, aucun membre de la majorité n'était présent.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?