AccueilSport extrême/coronavirus : le défi de Cédric Fleureton en stand-by

Sport extrême/coronavirus : le défi de Cédric Fleureton en stand-by

Le sportif s'est lancé le défi de participer à dix des courses les plus dures au monde en sept mois.
Sport extrême/coronavirus : le défi de Cédric Fleureton en stand-by
Extra sports

Publié le ,

Cette année, le traileur caladois, double vainqueur du Marathon du Beaujolais, s'est lancé un défi à la hauteur de son talent : boucler dix des courses les plus dures au monde, toutes disciplines confondues, en sept mois. Un challenge XXL qu'il a débuté le week-end dernier avec la Grande traversée du Jura. "Ça a été compliqué mais on s'y attendait. Se lancer dans la deuxième course de ski de fond la plus longue du monde avec un niveau très moyen, c'était un peu osé."

Mais plus que la difficulté, c'est bien le coronavirus qui pourrait venir perturber le défi de Cédric Fleureton. En effet, la Pierra Menta a d'ores et déjà été annulée à cause du virus. "Et le Marathon des sables est reporté en septembre." Conséquence, le Caladois cherche des courses de remplacements. "J'ai besoin de prendre des points pour pouvoir être au départ de l'Ultra trail du Mont Blanc en août."

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?