AccueilACTUALITESSobriété énergétique : le Syder souhaite mettre les communes du Beaujolais à la diète

Sobriété énergétique : le Syder souhaite mettre les communes du Beaujolais à la diète

Le Syndicat départemental d'énergies du Rhône, auquel 200 communes du département dont celles du Beaujolais sont rattachées, a dévoilé ses recommandations pour réduire leur consommation énergétique.
L'éclairage public est concerné par cette série de recommandations.
© Simon ALVES - L'éclairage public est concerné par cette série de recommandations.

ACTUALITES Publié le ,

La flambée des prix de l'énergie ne laisse pas le choix aux collectivités : il va falloir réduire la facture pour éviter de se retrouver dans le rouge. Suivant les préconisations de l'État, le Syndicat départemental d'énergies du Rhône (Syder) a émis une série de recommandations à l'intention des collectivités et communes du Rhône.

L'autorité organisatrice de la distribution d'électricité pour 200 communes du Rhône et la grande majorité de celles du Beaujolais déploie son plan de sobriété énergétique. Des "mesures d'urgences et actions pour accompagner les collectivités qui le souhaitent à s'engager dans l'efficacité et la maîtrise énergétique", précise le Syder dans son communiqué.

Maîtriser l'éclairage et la température

Ce plan a été adressé à l'ensemble des collectivités rhodaniennes, avec des mesures à court terme comme à long terme pour "modifier nos habitudes à la fois de production et de consommation énergétiques comme le développement des énergies renouvelables, la rénovation et optimisation énergétique des bâtiments, etc.", ajoute le syndicat.

La coupure de l'éclairage public est la première des priorités. Celle-ci doit intervenir dès 20 h ou 22 h, avant un rallumage à 5 h ou 6 h le lendemain matin. Des horloges astronomiques peuvent être installées gratuitement pour les communes qui ont intégré la Démarche performancielle de l'éclairage public.

Les façades de bâtiments publics et l'éclairage décoratif peuvent être éteints. Les températures dans les équipements publics doivent être réduites à 19 °C (26 °C pour les piscine). Le Syder encourage aussi à engager une promotion des démarches écoresponsables, que ce soit dans l'achat et l'usage numérique, de pratiques et usages professionnels.

Une transition énergétique accélérée et un fonds créé

De son côté, le Syder vise à intensifier sa transition énergétique. L'organisation compte "développer les premières briques de la plateforme énergétique dès 2023 visant à mieux connaître et maîtriser les consommations énergétiques". Une task force d'économes de flux sera créée. Celle-ci pourra intervenir auprès des communes membres pour travailler sur les questions de rénovation énergétique. L'accent sera mis sur les bâtiments énergivores.

L'énergie solaire va être massifiée et le développement de la mobilité électrique accompagnée. L'objectif est que d'ici 2025, 1 133 points de charge publics et privés soient installés sur le Rhône. En outre, le Syder souhaite également développer les chaufferies biomasses, promouvoir les actions de réduction de consommation énergétique et accompagner le développement structurel des filières.

Un fonds d'urgence verra le jour en 2023 pour "prendre des mesures exceptionnelles pour alléger les charges de ses communes membres les plus en difficulté". Le Syder en appelle également à l'État pour qu'il s'engage et se mobilise en mettant des dispositifs en place. "Il en va du maintien d'un grand nombre de servuces publics locaux auxquels nous sommes tous très attachés", ajoute le syndicat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?