Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Signé Vignerons reprend le négoce Louis Tête !

le - - Viticulture

Signé Vignerons reprend le négoce Louis Tête !
Emanation de la cave de Bully-Quincié, Signé Vignerons va reprendre les activités commerciales du célèbre négociant beaujolais.

Cela résonne comme un coup de tonnerre dans le petit monde de la viticulture beaujolaise.

L'Union Signé Vignerons (12 % de la production du vignoble) a officialisé le rapprochement avec le négoce en vins Louis Tête, basé à Saint-Didier-sur-Beaujeu.
Plutôt qu'un rapprochement, il s'agit d'une véritable reprise de l'activité d'une des dernières maisons familiales du Beaujolais. Ce que confirme Bernard Couzon, président de l'union de caves coopératives Signé Vignerons (Bully, Quincié-en-Beaujolais, Sain-Bel et Trélins pour les coteaux foréziens) : "Il y a plusieurs mois qu'on travaillait sur ce dossier. La reprise des activités commerciales au sein de Signé Vignerons a été votée à l'unanimité par le conseil d'administration le 9 juillet dernier. Toute l'activité va être rapatriée sur Signé Vignerons avec l'objectif d'être opérationnel en fin d'année 2012". Le site emblématique des vins Louis Tête aux Dépôts, à proximité de Beaujeu, cessera d'exister en tant que tel, mais cela ne devrait pas entraîner de licenciements.
Si la partie commerciale est englobée au sein de Signé Vignerons, le domaine et ses vignes perpétueront l'aventure familiale de façon indépendante. Jean Tête, qui dirige la maison depuis de nombreuses années, entrera par ailleurs au conseil d'administration de l'union des caves Signé Vignerons. Nous avons cherché en vain à joindre M. Tête pour connaître les raisons de ce rapprochement, mais celui-ci n'était pas disponible au cours des cinq derniers jours pour nous répondre.

Une marque reconnue

Du côté de Signé Vignerons, l'objectif est clair : développer la vente directe en bouteilles et profiter de la notoriété de la marque Louis Tête dans la restauration. "C'est une maison reconnue à Paris et à Lyon notamment. Cela va apporter un bon complément à notre activité où le vrac compte encore pour 70 %.  Nous sommes aujourd'hui à trois millions de bouteilles. Avec les deux millions de bouteilles des vins Louis Tête, dont plus de deux tiers en vins de la région, cette opération va nous permettre de progresser rapidement dans ce domaine", se félicite Bernard Couzon.
L'appétit de Signé Vignerons ne s'arrête pas là, puisque le conseil d'administration a donné son accord pour entrer de 20 à 30 % dans le capital de la SAS Georges Benon implantée à Blacé. Contactée par téléphone, cette dernière a indiqué qu'elle ne souhaitait pas apporter de commentaires. Selon Bernard Couzon, l'objectif de Signé Vignerons est de garantir la vente des volumes de vins en vrac en s'appuyant sur un spécialiste en la matière.

Julien Verchère




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer